Coopération Mali-Canada : OPÉRATION D’ASSAINISSEMENT AU GROUPE SCOLAIRE DE BOULKASSOUMBOUGOU

0
1047

En supervisant l’élection présidentielle du 29 juillet 2018 avec les observateurs internationaux, notamment ceux du Canada, l’ambassadeur de ce pays dans notre pays, Louis Verret avait constaté que le groupe scolaire de Boulkassoumbougou en Commune I du district de Bamako était insalubre. C’est pourquoi en collaboration avec le ministère de l’Education nationale à travers la direction nationale de l’enseignement fondamental, la représentation diplomatique du Canada dans notre pays a organisé hier une journée de salubrité dans cet établissement scolaire.
Après l’exécution des hymnes nationaux du Mali et du Canada et les différentes allocutions, les premiers coups de balai de la journée de salubrité ont été donnés par l’ambassadeur du Canada et le secrétaire général du ministère de l’Education nationale Kinane Ag Gadéga. C’était en présence du directeur national adjoint de l’enseignement fondamental Mamadou Kanté et de la directrice de l’Académie d’enseignement Bamako-rive gauche Mme Koné Rokiatou Dia. La journée de salubrité vise à sensibiliser et à mobiliser les enseignants et les élèves à adopter des comportements positifs en matière d’éducation environnementale. Ainsi, toute la cour de l’établissement a été balayée, nettoyée et toutes les ordures ramassées.
L’assainissement, a soutenu le 1er adjoint au maire de la Commune I, Oumarou Togo, est un devoir pour tout bon citoyen. Cela ne peut se réaliser sans les efforts des enseignants, des élèves et du Comité de gestion scolaire (CGS). « Notre objectif est d’assainir toutes les écoles de la commune I afin que les enfants puissent apprendre dans un environnement sain et propre. «Avec l’engouement et la forte mobilisation du corps enseignant et des élèves, j’ai la forte conviction que nous pouvons faire de cette école la plus assainie du district de Bamako », a souligné l’élu communal. Oumarou Togo a rassuré que la mairie de la Commune I fera tout son possible pour accompagner les initiatives dans le cadre de l’assainissement des écoles. L’ambassadeur du Canada a, lui, déclaré que cette journée de salubrité au groupe scolaire de Boulkassoumbougou s’inscrit dans le cadre de la célébration de la semaine du développement international (SDI) qui se déroule du 3 au 9 février 2019.
« Ensemble pour l’égalité des genres », est le thème de la SDI qui incarne l’engagement du Canada à l’égard de l’effort mondial visant à lutter contre l’inégalité des genres. Louis Verret a rappelé que l’année 2019 marque le cinquantenaire des relations diplomatiques entre le Mali et le Canada. La participation du Canada au développement de notre pays par son programme de coopération internationale et par ses initiatives de développement a laissé des marques profondes, a constaté Louis Verret.
Il a soutenu qu’un environnement scolaire propre offre les meilleures garanties pour la formation d’un esprit sain dans un corps sain. Une école propre, assainie et verte crée un environnement favorable et incite les élèves à l’apprentissage, a conclu l’ambassadeur.
Quant au secrétaire général du ministère de l’Education nationale, il a rappelé que l’assainissement est un devoir citoyen. Chacun doit donc développer les comportements civiques en lui, comme le souhaite notre système éducatif. Kinane Ag Gadéga a, au nom du ministre Pr Abinou Témé, remercié les responsables de l’ambassade du Canada pour avoir initié cette journée de salubrité et pour tous les efforts déployés dans le cadre du développement de notre pays.
Le directeur du Groupe scolaire de Boulkassombougou Mandjou Berthé a expliqué que l’établissement fonctionne avec 3186 élèves, dont 1601 filles encadrés par 79 enseignants, dont 32 femmes. L’insuffisance de points d’eau potable, de manuels scolaires, la réhabilitation des 6 classes, la nécessité de construction de nouvelles classes, d’une bibliothèque, l’équipement de la 2è salle informatique en ordinateurs, la sécurisation de l’espace scolaire par l’élévation du mur de clôture de l’école sont des difficultés soulevées par Mandjou Berthé.
Sidi Y WAGUé

Laisser une réponse