Coopération Mali-États-Unis : Une annonce de près de 23 milliards de Fcfa pour le secteur de la santé

0
77

Les États-Unis et le Mali partagent la conviction qu’une population en bonne santé est essentielle pour bâtir une nation plus forte et plus prospère. L’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) se réjouit des contributions de deux grands programmes de santé qui ont enregistré d’importants succès et voudrait annoncer une nouvelle subvention de 45 millions de dollars (près de 23 milliards de Fcfa) pour le projet Health Systems Strengthening, Governance, and Finance (USAID HSS) à l’organisation Palladium qui est le principal maître d’ouvrage des programmes de développement international.

Fournir des soins de santé dans un pays aussi vaste et diversifié que le Mali exige des systèmes solides et transparents, un financement durable et des professionnels de santé motivés qui disposent de connaissances et de compétences nécessaires pour gérer ces systèmes et fournir des soins de qualité. Le projet USAID HSS permettra d’élargir l’accès aux services de santé de haute qualité et d’améliorer la capacité des populations maliennes à planifier, financer et gérer leurs systèmes de santé ainsi que leur santé sur le plan personnel.

Le HSS s’appuiera sur les réalisations de deux activités principales de l’USAID qui arrivent aujourd’hui à leur terme. Il s’agit de Human Resources for Health 2030 (HRH2030) et de Human Resources for Health Strengthening Activity (HRHSA). Ensemble, ces projets ont aidé le ministère de la Santé à mettre en œuvre des systèmes robustes, à former des agents de santé et à améliorer la qualité des soins.

Au cours des trois dernières années, ces deux projets ont considérablement amélioré l’accès aux services de santé de qualité à plusieurs de Maliens. En rapprochant les femmes et les enfants des services de soins et en renforçant la qualité des soins au sein des communautés cibles, nous avons contribué à ce que le pourcentage de personnes capables d’avoir accès aux services de soins de santé et de les utiliser dans les zones cibles double. Ainsi, ce pourcentage est passé de 39 % à 72 %.Ces projets, financés par le peuple américain, ont permis de former des prestataires de santé. Ils ont, en outre, amélioré la qualité de l’enseignement des agents de santé avant qu’ils entrent sur le marché du travail et ont aidé le Ministère de la Santé et du Développement Social à mettre en œuvre une stratégie de décentralisation pour le recrutement et la motivation des agents de santé.

Cet appui a renforcé la capacité des dirigeants maliens à mettre en œuvre des politiques et à gérer l’effectif de la santé, en déployant les agents de santé là où on avait le plus besoin d’eux. Aussi, en ces temps de Covid-19, il a contribué à prévenir et à sauver la vie des patients et des agents de santé grâce à une formation initiée à l’intention des hôpitaux et des centres de santé.

Au cours des cinq prochaines années, le projet USAID HSS travaillera en étroite coordination avec le ministère de la Santé et du Développement social et le projet nouvellement lancé l’USAID Keneya Nieta community health initiative.

Source : USAID-Mali

Laisser une réponse