Coopération Mali/République tchèque : Prometteuse pour l’industrie extractive

0
848

Mme Lelenta Hawa Baba Ba recevant une distinction des mains du ministre tchèque en charge des Mines

La ministre des Mines et du Pétrole, Lelenta Hawa Baba Ba, accompagnée d’une forte délégation, a séjourné à Prague, la capitale de la République tchèque du 9 au 12 décembre. L’objectif de cette visite, qui rentre dans le cadre de l’exploitation minière et du renforcement de capacités des cadres maliens intervenant dans le domaine, était de vivifier la coopération entre le Mali et ce pays. Maliens et Tchèques se sont entretenus sur plusieurs questions intéressantes et qui pourraient contribuer à l’atteinte de cet objectif.
Ainsi, la société GET Ltd, une entreprise tchèque spécialisée dans l’extraction des matériaux de construction, débutera bientôt ses opérations dans notre pays afin de participer à la modernisation de la ville de Bamako. Elle fournira par la même occasion aux acteurs des BTP maliens des matériaux de construction de qualité notamment le sable et le gravier. Cette société est spécialisée dans la production du bêton armé préfabriqué. Mme Lelenta Hawa Baba Ba a visité deux unités de production de béton et dérivés du calcaire dans les environs de Prague.
Quant au consortium Inco, il se propose de mettre à la disposition des entreprises extractives qui exercent au Mali des équipements et des technologies de pointe. Ce groupement de 15 entreprises représente 80% de capitaux de la République tchèque dans le domaine de l’industrie extractive. Des rues et certaines grandes artères de la ville de Prague sont recouvertes de pavés ingénieusement taillés dans la dolérite, une roche volcanique très répandue au Mali. Sa transformation créera de nombreux emplois au profit des jeunes Maliens et permettra de renflouer les caisses de l’état à travers les taxes et impôts d’une part et d’autre part participer à l’embellissement de nos villes.

Lors de la séance de travail avec le ministre tchèque du Commerce et de l’Industrie qui a en charge les Mines, la ministre malienne des Mines et du Pétrole a insisté sur la diversification de l’exploitation des ressources minérales et la formation des cadres maliens. La partie tchèque a assuré avoir pris en considération les préoccupations soulignées par la délégation malienne. Les responsables tchèques ont assuré que cela se matérialisera bientôt avec la relance des activités d’extraction de sable et de gravier de la société GET Ltd dans notre pays. Ce qui va donner un coup d’accélérateur aux autres volets de la coopération.
Mme Lelenta Hawa Baba Ba en a profité pour évoquer le projet de création de l’École africaine des mines du Mali qui se concrétisera dans les meilleurs délais. Les autorités tchèques ont promis une assistance dans ce sens, en termes de formation. Rappelons que Mme Lelenta Hawa Baba Ba a reçu une distinction honorifique des autorités tchèques pour son engagement dans la promotion du secteur des mines et du pétrole au Mali.
Source
CCOM/MMP

Laisser une réponse