En Bref…, Coronavirus au Mali : 171 cas, 13 décès et 34 guéris

0
168

Ce sont 23 nouveaux cas positifs de Covid-19 qui ont été enregistrés hier par les services de santé. Ce qui ramène les personnes infestées à 171. Mais le statu quo demeure en termes de décès (13) et de guérisons (34). Les nouveaux malades ont été identifiés dans la Région de Kayes (4 cas), dans la Région de Mopti (5 cas), celle de Gao (1 cas). Le district de Bamako, l’épicentre de la maladie, a enregistré 13 cas. Le ministère de la Santé et des Affaires sociales rassure que la prise en charge des autres patients se poursuit et que la recherche continue pour retrouver toutes les personnes entrées en contact avec les patients.

LA BAD CRÉE UN FONDS DOTÉ D’ENVIRON 5.950 MILLIARDS DE FCFA

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé, mercredi 8 avril, la création d’un fonds doté de 10 milliards de dollars, soit environ 5.950 milliards de Fcfa, pour aider les pays membres de la région à lutter contre la propagation du Covid-19.
Cette nouvelle initiative de la BAD lui servira de relais principal pour diriger ses opérations dans le contexte de crise actuel. Ce fonds est mis à disposition des gouvernements et de l’ensemble des acteurs du secteur privé d’Afrique. Il est doté de 5,5 milliards de dollars pour les opérations souveraines dans les pays membres de la BAD et de 3,1 milliards de dollars pour les opérations souveraines et régionales via les pays du Fonds africain de développement, le guichet de prêt à taux concessionnels du Groupe de la Banque chargé de répondre aux besoins des pays fragiles. Un montant supplémentaire de 1,35 milliard de dollars sera consacré aux opérations du secteur privé.
Cette enveloppe tenait compte des difficultés budgétaires de nombreux pays du continent, indique le président du Groupe de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina.

SUSPENSION TEMPORAIRE DU SERVICE DE LA DETTE

Le G20, réuni mercredi en visioconférence, a accepté la suspension temporaire du service de la dette des 77 pays les plus pauvres pour une durée de six mois reconductible à compter du 1er mai. «Tous les créanciers officiels bilatéraux participeront à cette initiative», a indiqué le groupe, en appelant les créanciers privés à faire de même. «Cette décision libère 14 milliards de dollars (environ 8.330 milliards de Fcfa) de la part des créanciers bilatéraux publics, donnant à ces pays des marges de manœuvre pour rapidement répondre à la crise», a souligné le ministre français des Finances, Bruno Le Maire. Son remboursement représente en moyenne 13% des revenus des États. «La suspension provisoire du service de la dette des pays les plus pauvres par le G20 laisse ainsi aux pays concernés de grandes marges de manœuvre financières pour investir dans la protection sanitaire de leurs populations, immédiatement et sans examen chronophage au cas par cas», a affirmé le ministre allemand des Finances, Olaf Scholz.

LE QUATUOR DE L’UA POUR MOBILISER LES ANNONCES DE FONDS CONTRE LE COVID 19

Le président de l’Union africaine (UA), le président de l’Afrique du Sud, Cyril Ramaphosa, a nommé Dr Ngozi Okonjo-Iweala, Dr Donald Kaberuka, Tidjane Thiam et Trevor Manuel en tant qu’envoyés spéciaux de l’UA pour mobiliser le soutien international pour l’Afrique afin de relever les défis économiques auxquels les pays africains seront confrontés à la suite de la pandémie de Covid-19. Les envoyés spéciaux seront chargés de solliciter un soutien rapide et concret, comme promis par le G20, l’Union européenne et d’autres institutions financières internationales.

Laisser une réponse