Coronavirus : Des medersas et mosquées dotées de kits de prévention

0
93

Mme la ministre Dr Diakité Aissata Kassa Traoré a procédé à la remise symbolique de quelques kits de lavage

La ministre de la Promotion de la Femme de l’Enfant et de la Famille, Dr Diakité Aissata Kassa Traoré, conformément au programme des activités de sensibilisations de son département, dans le cadre de la prévention de la maladie à coronavirus, a présidé, mardi dernier, une séance de sensibilisation et procédé à la remise symbolique de kits de prévention de la pandémie du Covid-19 à la Fédération des associations de maîtres coraniques (FAMC) et à des mosquées. L’événement a enregistré la présence du représentant de la FAMC, Mamadou Sow et de celui de l’imam de la grande mosquée de Torokorobougou, Amidou Diallo.
À cette occasion, Mme la ministre a rappelé que depuis l’apparition de coronavirus, le gouvernement, sous l’impulsion du président de la République, n’a pas cessé d’adopter des mesures individuelles et collectives visant à freiner la propagation de cette pandémie.

« C’est justement en application de ces mesures, que j’ai décidé de rencontrer les maitres coraniques, dans le cadre de la sensibilisation. L’objectif visé est de vous amener à relayer le message aux enfants de la rue en général et aux enfants talibés en particulier», a-t-elle expliqué. Et pour lier la théorie à la pratique, Dr Diakité Aissata Kassa Traoré a procédé à la remise symbolique de quelques kits de lavage des mains, composés de savon liquide, de masques et de gels hydroalcooliques, aux représentants de la FAMC. Ce geste qui permettra certainement aux maîtres coraniques et aux enfants d’apprendre et d’observer strictement les mesures gouvernementales et gestes barrières, en général, et le lavage des mains, en particulier, a-t-elle souligné.

«Nous sommes tous des ambassadeurs pour la lutte contre cette pandémie. Les pays qui ont les moyens n’ont pas pu résister, à plus forte raison les pays pauvres. Donc, il nous faut juste respecter les mesures barrières, se laver les mains et écouter les médecins, car ils sont les mieux placés pour nous guider afin de lutter contre cette maladie», a évoqué Amidou Diallo. Le représentant de l’imam de la grande mosquée de Torokorobougou a remercié la ministre pour le choix porté aux maîtres coraniques et imams.
« À travers ce geste, on a vraiment senti qu’elle se soucie de nos familles, surtout des enfants qui étudient au niveau des medersas», a-t-il dit.
Pour sa part le représentant de la FAMC a félicité les autorités en général et la ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille en particulier pour tout ce qu’ils sont en train de faire en faveur de la femme et de l’enfant.

Siné S. TRAORÉ

Laisser une réponse