Coronavirus : Le plan de riposte et de prévention présenté aux partenaires

0
372

Le ministère de la Santé et des Affaires sociales a élaboré un plan de prévention et de réponse à l’épidémie du CoVID-19. Le document a été présenté hier aux partenaires techniques et financiers (PTF) lors d’une rencontre qui s’est déroulée dans la salle de réunion du département sous la présidence de Michel Hamala Sidibé, ministre de la Santé et des Affaires sociales.
On notait la présence de la représentante du Système des Nations unies, Mme Mbaranga Gasarabwe, du représentant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Dr Jean-Pierre Baptiste, de l’ambassadeur de Chine, des représentants de la Banque mondiale, du Fonds monétaire international (FMI), de l’Union européenne.
“Notre pays est dans la phase d’alerte «une» qui doit nous permettre d’empêcher l’introduction du virus”, a expliqué Michel Hamala Sidibé, rappelant que le Mali n’a enregistré aucun cas. Cependant, six alertes ont été notifiées pour 18 échantillons analysés qui se sont tous révélés négatifs.
Le ministre Sidibé a exprimé sa satisfaction de voir les partenaires répondre présents pour une préoccupation mondiale. Les grandes lignes du plan d’actions, précisera-t-il, portent sur la coordination, la surveillance, la prise en charge, le diagnostic, la communication et une proposition budgétaire de plus de 3 milliards de Fcfa. Plus de 850 millions de Fcfa sont disponibles pour la prise en charge. Aussi, la Caisse nationale d’assurance maladie a offert 20 millions de Fcfa pour soutenir la mise en œuvre du plan de riposte contre l’épidémie qui comporte par anticipation les phases deux, trois et quatre, c’est-à-dire freiner la propagation du virus, atténuer les effets et revenir à la situation antérieure.
Le plan prévoit aussi les dispositifs sécuritaires au niveau des entrées aéroportuaires et terrestres. En plus, notre pays dispose aujourd’hui de quatre laboratoires et d’un système alerte bien adapté. L’État a fait des efforts avec des centres de diagnostic au niveau de deux hôpitaux.
Michel Hamala Sidibé a exhorté les uns et les autres à éviter la stigmatisation et la discrimination. Il a rappelé ensuite qu’à la date d’hier, 109.343 cas sont enregistrés dans le monde dont 84 cas en Afrique. Cent quatre pays sont touchés dans le monde dont neuf en Afrique.
L’ambassadeur de Chine a annoncé que son pays a déjà fait une contribution de plus d’un milliard de Fcfa. La Banque mondiale et le FMI ont tous annoncé la présence d’un fonds pour soutenir notre pays dans la lutte contre le virus. Ils ont demandé au département de déclencher le processus pour que le fonds soit disponible.

Amadou SOW

Laisser une réponse