Coronavirus : Touty Gandéga, «faites ce que les autorités vous demandent de faire»

0
351

Touty Gandéga (d) a été l’une des joueuses les plus en vue du Mali lors du dernier Afrobasket

La meneuse des Aigles Dames et de l’Union féminine Angers Basket 49 raconte son quotidien depuis le début du confinement en France et demande aux Maliens de respecter les gestes-barrières pour éviter la propagation du Covid-19

Comme tous les sportifs français, la pensionnaire de l’Union féminine Angers Basket 49 (UFAB 49), Touty Gandéga est confinée depuis mars en raison de la pandémie du coronavirus. Une situation inédite pour l’internationale malienne qui attend avec impatience le retour à la normalité, notamment le plan de déconfinement qui doit être dévoilé demain mardi par le Premier ministre français, Edouard Phillipe. Dans une interview qu’elle nous a accordée la semaine dernière au téléphone, l’internationale malienne est revenue sur son quotidien, avant d’adresser des messages à nos concitoyens sur le respect des gestes-barrières. «En France, nous sommes confinés depuis début mars. Impossible de sortir de chez soi, sauf pour aller à l’hôpital ou faire des courses nécessaires. C’est très compliqué, mais nous devons faire avec parce que le Covid-19 fait des ravages ici», nous a confié Touty Gandéga.
«En France, poursuivra-t-elle, il faut des attestations pour sortir de la maison et sur ces attestations, le motif de la sortie, la date et l’heure doivent être cochés dans des cases spécifiées. Les policiers sont présents partout et veillent au respect strict des mesures sanitaires. Quiconque se fait interpeller sans attestation de sortie écope d’une amende qui peut atteindre jusqu’à 100.000 Fcfa. «Ce qui est quand même regrettable pour nous sportifs, c’est que les gymnases et les salles de musculation sont également fermés. Pour s’entraîner, on fait comme on peut.

Franchement, c’est un moment difficile pour le monde entier. Je prie Dieu que cette pandémie se termine le plus rapidement possible. Aussi, je demande aux Maliens de respecter les mesures sanitaires, c’est-à-dire se laver les mains au savon plusieurs fois par jour, éviter les rassemblements de plus de 50 personnes, utiliser le gel hydro alcoolique, respecter la distanciation sociale, etc. Nous Maliennes et Maliens de la diaspora, sommes très inquiets pour notre pays et prions Dieu qu’il l’aide à cobattre cette grave maladie». Et la meilleure meneuse du dernier Afrobasket féminin de conclure : «Faites ce que les autorités vous demandent de faire, le coronavirus est une réalité qui a déjà fait plusieurs dizaines de milliers de victimes à travers le monde. Comme toutes les Maliennes et tous les Maliens, je prie pour mon pays. Inch Allah, ça ira».
Née le 29 juin 1991 en France, Touty Gandéga comme plusieurs sportifs binationaux a joué avec les équipes de catégorie d’âge de France avant de rejoindre son pays d’origine, le Mali. Elle a joué en équipe de France U18 et a été médaillée d’argent (vice-championne d’Europe). Elle a également évolué avec l’équipe de France U20 et participé au championnat d’Europe en Serbie, où la France a terminé à la 5e place. La joueuse est connue pour sa qualité de jeu extraordinaire, son explosivité et son agressivité sur le plancher. L’international malienne était à 6,4 points, 1,1 rebond et 1,1 passe de moyenne en championnat français au moment de l’arrêt des compétitions pour cause de pandémie.
Avec les Aigles Dames, Touty Gandéga a été demi-finaliste de l’Afro Basket women 2019, (le Mali a été éliminé par le Nigeria, futur vainqueur du tournoi). Lors de cette compétition l’internationale malienne a tourné avec une moyenne de 11.6 points, 2.2 rebonds et 3.2 passes décisives. Résultat : elle a été élue dans le All-Star Five (cinq majeur) aux côtés de Ezinne Kalu, Astou Traoré, Evelyn Akhator et Leia Dongue.

Boubacar THIERO

Laisser une réponse