Côte d’ivoire : La CPI allège les restrictions contre Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé

0
287

La Cour pénale internationale vient d’alléger les conditions des restrictions contre l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et ancien collaborateur Charles Blé Goudé. C’est dans un communiqué publié, ce jeudi 28 mai, que l’institution judiciaire a précisé les nouvelles les conditions de mise en liberté des anciens responsables politiques.

Dans son communiqué, la Chambre d’appel informe de la révocation de plusieurs restrictions. Il s’agit de l’empêchement pour les deux hommes de « se déplacer en dehors des limites de la municipalité dans laquelle ils résident dans l’État d’accueil, à moins d’y avoir été expressément autorisés au préalable par la Cour ».

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ne seront plus contraints de « remettre au Greffe toutes les pièces d’identité dont ils disposent, en particulier leur passeport » ou encore de « se présenter chaque semaine auprès des autorités de l’État d’accueil ou auprès du Greffe ». Ils ne sont plus aussi obligés de « se conformer à toute autre condition raisonnable imposée par l’État dans lequel ils seront libérés.»

L’ex-president et l’ancien leader des jeunes de son parti étaient accusés de « crimes contre l’humanité prétendument perpétrés en Côte d’Ivoire en 2010 et 2011 » . Ils ont été acquittés, en première instance entre janvier 2016 et juillet 2019 lors de leur procès.

Cet allègement des conditions de restriction de liberté de ces deux importantes personnalités de la scène politique ivoirienne intervient à un moment où le pays tout entier a l’esprit tourné vers la présidentielle prévue en octobre prochain.

M. TOURÉ

Laisser une réponse