Coupe du doyen de la FSAP : Le groupe «A» remporte la 1ère édition

0
280

Le doyen de la FSAP ici avec le capitaine de l’équipe du Groupe A

La première édition de la coupe du doyen de la Faculté des sciences administratives et politiques de l’Université des sciences juridiques et politiques (USJPB) a connu son épilogue, le samedi 28 septembre, avec la victoire de l’équipe du Groupe A qui a battu 3-2 la formation du Groupe B. Les trois buts du Groupe A portent les signatures d’Aly Traoré, Dialla Thiam et Adama Traoré, alors que Boubacar N’Dèye a marqué les deux réalisations du Groupe B. La finale s’est disputée sur le terrain de Sogoniko, en présence de plusieurs personnalités, dont le parrain, Cheick Hamala Touré, le vice-recteur de l’Université des sciences juridiques et politiques, Boureïma Kansaye et le représentant du maire de la Commune VI, Abdoul Aziz Haïdara. Aux termes de la rencontre, le premier responsable de l’USJPB s’est dit honoré de parrainer le tournoi et a salué la prestation des deux équipes finalistes. «Les mots me manquent pour remercier les organisateurs de cette coupe et exprimer mon sentiment.

On a assisté à une belle finale, je félicite les 16 groupes qui ont pris part à cette compétition, la fête a été belle», a déclaré Cheick Hamala Touré. A l’instar du doyen, le vice-recteur de l’USJPB a également rendu hommage aux joueurs des Groupe A et B pour avoir gratifié les spectateurs d’un beau spectacle et marqué 5 buts. «Je suis très fier de voir notre 3è faculté prendre de l’envol, elle s’organise petit à petit pour permettre aux enfants maliens de s’épanouir sur le plan intellectuel, mais aussi sur le plan physique. Cette première édition s’est déroulée dans un contexte apaisé et nous avons assisté à une belle finale avec beaucoup de buts», a insisté Boureïma Kansaye. Pour les récompenses, le vainqueur du tournoi, à savoir le Groupe A a empoché 50.000 Fcfa contre 25.000 F cfa pour le finaliste malheureux. Pour mémoire, cette 1ère édition de la coupe du doyen de la Faculté des sciences administratives et politiques de l’Université des sciences juridiques et politiques était placée sous le signe de la cohésion et de la paix dans l’espace universitaire.
Vivement la deuxième édition !
Djènèba
BAGAYOKO

Laisser une réponse