Coupe du Mali de handball : Le COB et l’USFAS se partagent la poire en deux

0
236

                                                                  Les deux capitaines de deux équipes vainqueurs
Les finales (Dames et Messieurs) de la 32è édition de la Coupe du Mali de handball se sont disputées, le samedi 21 septembre au Palais des sports, Salamatou Maïga. L’événement était présidé par le président de la Fédération malienne de handball (FMHB), général Soumana Kouyaté, en présence du directeur national des sports et de l’éducation physique (DNSEP), Aliou Maïga et de plusieurs responsables sportifs.

Les deux finales ont mis aux prises, en Dames et Messieurs, les deux formations qui dominent actuellement le handball national, à savoir le Centre omnisports de Lafiabougou (COL) et l’USFAS. Comme lors des précédentes éditions, l’honneur est revenu aux Dames d’ouvrir le bal. Cette rencontre a donné lieu à une belle empoignade qui a tenu en haleine les spectateurs du Palais des sports.

Dès le coup d’envoi de la partie, les deux formations se sont lancées à corps dans la bataille. Dominatrices, les Centristes de Lafiabougou remportent le premier acte 18-15. Au retour des vestiaires, les deux formations reviennent avec la même détermination et la même hargne. Elles répliquent du tic au tac, mais Sira Kanouté et ses partenaires ne lâchent rien et c’est fort logiquement qu’elles s’imposent 30-29, soit un point d’écart.

C’est la première fois que les joueuses du COL (en rouge) réalisent le doublé coupe-championnat

Au coup de sifflet final, tout le banc de Lafiabougou s’est précipité sur le terrain pour féliciter les joueuses. Dans les gradins aussi, c’était le délire, les supporters du COL ont chanté et dansé pendant de longues minutes, sous les yeux de leurs homologues de l’USFAS réduits en silence. «Je suis très content d’avoir remporté ce trophée. Je félicite et remercie mes joueuses pour ce beau travail.

Elles étaient engagées du début jusqu’à la fin de la rencontre et avaient à cœur de réaliser le doublé, coupe-championnat. Aujourd’hui, elles ont écrit une belle page de l’histoire du centre», a commenté le technicien du COL, Youssouf Maïga. «Je leur demande de continuer sur cette lancée car en sport, seul le travail paie», a ajouté le technicien.

Chez les Messieurs, les militaires sont apparus trop forts pour le COL. Visiblement en grande forme et sûrs d’eux mêmes, les USFASiens ont déroulé contre les protégés de Youssouf Maïga et régalé leurs supporters, venus en grand nombre au Palais des sports. Score à la pause 16-12 pour l’USFAS.

A la reprise, les joueurs de Lafiabougou tentent de donner de la vitesse à leur jeu, mais à aucun moment, ils ne parviendront pas à prendre la mesure de leurs adversaires. Logiquement, les hommes du technicien Issa Sanou s’imposeront 32-24, soit 12 points d’écart.

«Je suis content et fier de remporter le trophée de la coupe du Mali. Je remercie mes joueurs pour la qualité du jeu qu’ils ont produit ce soir (samedi, ndlr). Ils méritent cette victoire et j’espère de tout cœur qu’ils continueront sur la même lancée», dira Issa Sanou Dans son allocution de clôture, le premier responsable du handball malien, général Soumana Kouyaté, s’est réjoui du bon déroulement des finales et a félicité les quatre équipes finalistes pour leur prestation.

«L’équipe féminine du COL a prouvé que le niveau de handball malien est en nette progression par rapport aux années précédentes. Elle mérite d’être félicitée, tout comme la formation masculine de l’USFAS qui a tenu son rang. C’est de bon augure pour les prochaines échéances internationales», a commenté le président de la FMHB.

Djènèba BAGAYOKO

Laisser une réponse