Coupe du Mali : Le COB tombe de haut

0
114

Les Olympiens n’ont plus que le championnat pour espérer sauver leur saison

Les matches de la Coupe du Mali réservent toujours des surprises. Et le COB l’a appris à ses dépens, en se faisant piéger par l’ASKO. En effet, les Olympiens ont été éliminés dès la phase de la ligue du district de Bamako, suite à leur défaite 1-0 face aux Oranges. Mercredi au stade Mamadou Konaté, les joueurs de Korofina ont donc créé la première sensation de Dame coupe, grâce à une réalisation de Daouda Coulibaly qui a frappé en deuxième période (50è min). Après avoir encaissé ce but, les hommes d’Ismaël Diané ont tout fait pour revenir au score, mais le tableau d’affichage est resté inchangé jusqu’au coup de sifflet final.
Les Oranges qui avaient été éliminés par le même adversaire il y a deux ans, prennent ainsi une belle revanche et envoient un signal fort aux autres équipes. Triple vainqueur de la Coupe du Mali (2000, 2002, 2011), le COB devient le premier club de d’élite, au niveau de la ligue de Bamako, à quitter la compétition. La déception a été énorme pour le coach Ismaël Diané. «On a des regrets, cela fait 12 ans que je suis dans le staff de cette équipe et c’est la première fois qu’on se fait éliminer à ce stade de la compétition.
C’est triste, mais c’est le football. Il faut tourner cette page pour se concentrer au championnat national», a réagi le technicien des Verts. «Au début du match, on a manqué de rythme, plus le temps passait, plus l’ASKO gagnait en confiance. En deuxième période, ils nous ont posé d’énormes problèmes et on a fini par encaisser», analysera le technicien.

«On a réussi ce qu’on voulait. C’est vrai, le début de match a été difficile, il y avait la pression. Mais, on avait préparé mentalement les jeunes et ils ont su relever le défi. Je les félicite, mais je rappelle que notre objectif reste la montée en première Division», dira pour sa part Alassane Barry, l’entraîneur de l’ASKO. Contrairement aux Olympiens, les Tigres de LC. BA ont déroulé contre Calcio sèchement battu 8-0. Les rencontres de la phase inter ligue se poursuivent ce week-end avec cinq confrontations.
Aujourd’hui au stade Mamadou Konaté, l’Asom affronte les Onze Créateurs, alors que les Centristes d’Afrique football élite (AFE) seront face à leurs homologues de Yéelen olympique. 24h plus tard, c’est-à-dire samedi, l’AS Black Star affrontera le Stade malien dans un choc entre équipe de l’élite. Les deux équipes évoluent dans la même poule en championnat national, les Blancs sont premiers du classement, alors que l’équipe de Badalabougou pointe au 7è rang. Sur le papier, les Stadistes sont favoris, mais le coach Djibril Dramé met en garde ses joueurs contre tout complexe de supériorité. «Nous préparons tous les matches avec le même sérieux. La spécificité pour ce match est que c’est une rencontre de coupe, elle est différente du championnat, ça se joue sur un seul match. L’équipe de l’AS Black Star a de la valeur. Elle est composée de jeunes joueurs, techniquement forts», prévient le coach Dramé qui s’attend à une partie difficile.
Après l’explication entre le Stade malien et l’AS Black star, l’ASB sera face au Réal. C’est dire que samedi, deux autres équipes de l’élite diront adieu à Dame coupe 2020. Le dernier match de cette phase du district mettra aux prises le Djoliba et l’AS Séko de la Commune II, dimanche au stade Mamadou Konaté. Une proie facile pour le leader invaincu de la poule A.

Boubacar KANTÉ

Aujourd’hui au stade Mamadou Konaté
16h : Asom-Onze Créateurs
18h : AFE-Yeelen olympique
Samedi 22 février au stade Mamadou Konaté
16h : AS Black Star-Stade malien
18h : ASB-Réal
Dimanche 23 février au stade Mamadou Konaté
16h : AS Secko-Djoliba

Laisser une réponse