Coupe du monde du Slam et poésie 2020 : le Mali finaliste avec Hadizatou Dao

0
867

Pour sa 3ème participation à la Coupe du monde du Slam poésie, le Mali était représenté par Hadizatou Dao. Agée de 20 ans, l’étudiante à l’Ecole nationale normale d’enseignement technique et professionnel s’est hissée à la 5ème place du tournoi après s’être qualifiée pour la finale. Le trophée mondial a été remporté par l’Espagnol, Dani Orviz, 44 ans, déjà plusieurs fois champion d’Europe et d’Espagne.

« Je suis très contente d’avoir eu une telle opportunité. C’était une très belle expérience de découvrir plein de talents d’ailleurs et de mettre à l’honneur le Slam malien. Même si la coupe n’est pas malienne, je suis fière de nous avoir amené aussi loin », s’est réjouie la représentante du Mali.

Organisée depuis 2006 par le groupe français « Culture Rapide », la Coupe du monde du Slam poésie réunit chaque année une pléiade de slameurs et slameuses. Ces amoureux des mots rivalisent en déclamations de textes poétiques devant un public.

L’édition de cette année, vu le contexte particulier, s’est jouée en ligne et était suivie en temps réel par des milliers de téléspectateurs. Du 18 au 24 mai 2020, des participants de 21 pays se sont affrontés des phases préliminaires à la finale qui regroupait six pays. Il y avait, entre autres des participants venus du Mexique, d’Ecosse, d’Angleterre, du Brésil, de Costa Rica, de Côte d’Ivoire, de France, de Grèce, d’Israël.

Cette brillante participation de Hadizatou Dao montre à quel point le slam et la poésie font des adeptes au sein de la jeunesse malienne. De nombreux jeunes s’adonnent à cette forme d’art urbain consistant à déclamer des textes rythmés en rime sur scène. La plupart des slameurs maliens expriment leur art aussi en français que dans les langues nationales.

M. TOURÉ

Laisser une réponse