Coupe du monde féminine : DÉFAITE FRUSTRANTE POUR LE CAMEROUN

0
559

Le Canada s’est imposé 1-0 contre le Cameroun pour ses débuts dans le Mondial. Kadeisha Buchana a inscrit l’unique but de la rencontre à la 45è minute. Grâce à ce succès, les Canadiennes prennent la tête du groupe E en attendant le résultat du match entre les Pays-Bas et la Nouvelle-Zélande.
A l’instar donc de l’Afrique du Sud (1-3 contre l’Espagne) et du Nigeria (0-3 contre la Norvège), la sélection camerounaise a également raté son entrée en matière et devra faire carton plein lors des deux dernières journées de la phase de poules pour être sûre de se qualifier.
L’espoir est permis pour les Camerounaises qui, bien que battues par le Canada, ont montré un bien meilleur visage que les Nigérianes et les Sud Africaines. En effet, les Lionnes Indomptables (surnom de la sélection camerounaise, ndlr) ont dominé le Canada pendant presque toute la rencontre mais les protégées du sélectionneur Alain Djeumfa ont confondu vitesse et précipitation devant les buts adverses.
Si Yvonne Leuko et ses coéquipières parviennent à améliorer leur jeu, surtout sur le plan offensif, elles ont les moyens de battre les Pays-Bas, samedi lors de la deuxième journée. Mais quand on sait que les Néerlandaises sont championnes d’Europe en titre, on peut s’attendre à une belle empoignade entre les deux sélections. La 3è place du groupe étant potentiellement qualificative, les Lionnes indomptables devront toutefois y croire jusqu’au bout…
Après le match contre le Canada, la défenseure de l’équipe, Yvonne Leuko, la défenseuse de l’équipe a affiché son optimisme et mis la pression sur ses coéquipières. «Là où nous sommes, nous n’avons plus le choix. La dernière fois, nous avons perdu en huitièmes de finale, cette fois-ci nous avons pour mission de faire encore mieux. Un sportif se doit d’avoir des ambitions et de l’exigence», a martelé la joueuse de Vauban Strasbourg (D2 française). L’internationale camerounaise ajoutera : «Notre force, c’est notre collectif et nous allons tout faire pour battre les Pays-Bas».
Djènèba
BAGAYOKO

Laisser une réponse