Coupe du monde féminine : LES AMÉRICAINES «AS USUAL»

0
203

C’est terminé ! Les Américaines, tout en maîtrise, remportent leur quatrième Coupe du monde ! Elles ont battu les Néerlandaises, aux termes d’un match contrôlé, grâce à un penalty de Megan Rapinoe et un but de Rose Lavelle. Plutôt gênées en première période, les coéquipières de Megan Rapinoe n’ont pas réussi à marquer tôt dans le match, contrairement à leurs habitudes. Mais dès la fin de la première période, les Néerlandaises ont eu plus de mal à tenir le rythme et ont laissé les championnes en titre se procurer des occasions. En seconde période, les Américaines ont petit à petit pris le dessus, jusqu’à un penalty accordé après intervention de l’arbitrage vidéo. Megan Rapinoe, impériale lors des matches à élimination directe (doublé en huitième et en quart de finale), s’est chargée de le tirer, inscrivant là son sixième but de la compétition. Quelques minutes plus tard, Rose Lavelle, 24 ans, a inscrit le second but des joueuses de Jill Ellis, qui ont ensuite contrôlé leur avance pour le reste du match. Alors que les Néerlandaises se ruaient à l’attaque, les Américaines ont même eu plusieurs occasions d’inscrire d’autres buts, mais Tobin Heath, notamment, a manqué de lucidité dans le dernier geste.
Les Américaines remportent donc leur deuxième titre de suite, le quatrième de leur histoire après ceux de 1991, 1999 et 2015 La capitaine Megan Rapinoe et Alex Morgan finissent toutes les deux meilleures buteuses de la compétition, à égalité avec l’Anglaise Ellen White (6 réalisations).
* «As usual» signifie comme d’habitude en français.

Laisser une réponse