Couverture professionnelle des législatives : Les hommes de médias en session de formation

0
163

Depuis hier se tient à Bamako, un atelier de formation des hommes de médias sur la couverture médiatique des élections législatives. La cérémonie d’ouverture était présidée par Haminy Belco Maïga, chef de cabinet du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation. Il était entouré d’Alfredo Teixeira, représentant résident adjoint du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) au Mali et de Kacou Assoukpé, directeur de la division des affaires électorales de la Minusma.
L’objectif de cet atelier de deux jours est de renforcer les capacités des journalistes, animateurs et blogueurs sur la couverture médiatique des élections législatives, leur rappeler les règles d’éthique et de déontologie du journaliste, sa responsabilité sociale. Mais aussi les outiller sur le cadre juridique de l’élection des députés, ses enjeux pour l’état, les partis politiques, les candidats, la société civile, l’électorat, etc.
Selon le représentant résident adjoint du PNUD au Mali, les médias jouent un rôle indispensable dans le bon fonctionnement d’une démocratie. Alfredo Teixeira dira que cet atelier vise à rappeler aux participants, les règles d’éthique et de déontologie du journaliste pour une couverture professionnelle de l’élection des députés dans un climat apaisé. «Nous avons grand espoir que cette formation permettra d’améliorer la qualité de la couverture médiatique du processus électoral par les hommes et femmes de media», a-t-il indiqué.
D’après lui, les médias peuvent jouer un rôle plus spécifique en facilitant la pleine participation de tous aux élections. Cela, en éduquant les électeurs sur la manière d’exercer leurs droits démocratiques, en couvrant la campagne électorale, en suivant de près le processus électoral pour évaluer son équité, son efficacité et son intégrité. Mais aussi, en fournissant aux partis politiques et aux candidats, un moyen de communiquer leur message à l’électorat, en permettant à ceux-ci et aux candidats de débattre entre eux. également, en jouant un rôle de vecteur pour l’apaisement du processus par la diffusion de messages de prévention contre les conflits liés aux élections.

Par ailleurs, Alfredo Teixeira a assuré que le PNUD et ses autres partenaires vont continuer à apporter leur appui à des actions concourant au renforcement du dialogue entre les différents acteurs, à la transparence du processus électoral et à la participation citoyenne dans un climat apaisé.
Pour sa part, le chef de cabinet du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation a indiqué que la tenue de cet atelier, à quelques jours du 1er tour des législatives, est une opportunité pour les hommes de médias en ce sens que c’est un espace d’échanges, de partage et d’appropriation des outils relatifs au processus électoral, aux opérations de vote, aux rôles et missions assignés aux organes de gestion des élections. Haminy Belco Maïga a également rappelé le rôle important que les médias sont appelés à jouer pour informer et sensibiliser l’opinion nationale sur les enjeux et l’importance de ces élections dont la réussite est déterminante pour la conduite et la mise en œuvre des réformes institutionnelles et politiques à venir. Il a aussi souligné que le rôle des médias est déterminant dans la prévention des crises pré ou post-électorales à travers la diffusion d’information juste et vérifiée.
Le chef de cabinet du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation est convaincu que le cadre de partenariat professionnel créé sous forme de club de la presse «médias-élections» contribuera davantage à renforcer les capacités des hommes de médias en matière de collecte, de traitement et de diffusion de l’information électorale et par ricochet, les questions politiques et institutionnelles. «Votre profession et votre proximité avec les populations font de vous des partenaires incontournables pour toute communication, pour la diffusion des messages d’éducation civique, d’information, de communication et vous confère davantage une lourde responsabilité en matière d’information de l’opinion nationale», a-t-il laissé entendre.
Haminy Belco Maïga a salué le PNUD pour son accompagnement multiforme à l’endroit de notre pays et à travers son projet d’appui au cycle électoral (PACE-PNUD). La cérémonie d’ouverture des travaux a pris fin par le lancement du centre d’information électorale.

Dieudonné DIAMA

Laisser une réponse