Covid-19 : des masques lavables pour l’AMAP et L’ORTM

0
162

La Fondation Princesse Esther Kamatari, du nom de la princesse burundaise, Esther Kamatari a fait, vendredi dernier, don de 450 masques lavables à l’Agence malienne de presse et de publicité (Amap) et à l’Office de radio télévision du Mali (ORTM). La cérémonie s’est déroulée dans les locaux de l’Amap, en présence du directeur général de l’Amap, Bréhima Touré, de la directrice générale-adjointe, Mme Mariko Christiane Diallo et du représentant de l’ORTM, Mahamadou Koné. On notait la présence des femmes de la «Coopérative Kotognogotala» de Kalabambougou, en Commune IV qui fabrique des savons à base de produits locaux : beurre de karité, miel, jus de gingembre, concombre, carotte, jaune d’œufs, argile et henné.

Ces braves femmes ont été invitées à la cérémonie par la princesse burundaise pour donner plus de visibilité à leurs activités. La remise des masques à l’Amap et à l’ORTM par la Fondation Princesse Esther Kamatari s’inscrit dans le cadre de la croisade contre le coronavirus, notamment l’accompagnement de l’initiative : «Un Malien, un masque» qui vise à renforcer la prévention contre la Covid-19.

La Princesse Esther Kamatari a expliqué qu’il est important de doter tous les reporters de la télévision et de la presse écrite de masque, parce que ceux-ci courent des risques dans la collecte de l’information. «Les journalistes donnent des informations qui sensibilisent sur les dangers, a évoqué la présidente de la Fondation. Il me semble absolument indispensable qu’ils se protègent  contre la Covid-19», a souligné la Princesse Esther Kamatari, avant de rendre hommage à la Coopérative Kotognogotala qui regroupe 35 femmes.

La photo de famille après la cérémonie

«Ce sont des femmes aux doigts d’or, elles font un travail exceptionnel et ont besoin d’aide parce qu’elles sont les socles de leur famille», a-t-elle insisté. La secrétaire exécutive de la coopérative, Fatoumata Doumbia, a indiqué que l’objectif des femmes de Kotognogotala est d’être reconnues à l’échelle nationale, voire internationale. Elle a souligné que la coopérative a été portée sur les fonts baptismaux en 2017, sous la clairvoyance de l’ONG MaliHealth. La coopérative Kotognogotala a saisi l’opportunité pour offrir des savons aux deux médias d’État.

Le directeur général de l’Amap s’est réjoui de l’évènement. «Le fait de penser à la presse et venir nous remettre des masques de protection est une idée géniale, parce que les journalistes sont obligés d’aller au contact des gens à la recherche de l’information, pendant que les autres peuvent rester travailler à la maison», a dit Bréhima Touré. «Au nom de l’Amap et de l’ORTM, je remercie infiniment la Fondation Princesse Esther Kamatari. Nous sommes d’autant contents et fiers de cette cérémonie, que c’est une Africaine qui vient aider d’autres Africaines. L’Amap et l’ORTM sont engagés dans la lutte contre la pandémie de la Covid-19 et resteront mobilisés aux côtés des autorités», a ajouté le directeur général de l’Amap. «Si on a les masques de protection, on peut travailler en toute confiance», conclura Bréhima Touré.

Concernant les braves productrices de savon, le directeur général de l’Amap a promis que les médias d’État feront leur possible pour appuyer les belles initiatives de la coopérative et donner une visibilité aux activités des 35 femmes qui viennent toutes de Kalabambougou.

Siné S. TRAORÉ

Laisser une réponse