Covid-19 : La FEMAFOOT compte achever la saison

0
102

La semaine dernière, la Confédération africaine de football (CAF) a invité l’ensemble des fédérations nationales affiliées, à se prononcer sur l’issue des championnats locaux, suspendus en raison de la pandémie du coronavirus et faire connaître en même temps les stratégies envisagées pour la reprise des compétitions. «Compte tenu des circonstances actuelles, nous souhaitons connaître la situation actuelle de vos ligues, coupes nationales (classement, nombre de matches en attente, etc), ainsi que les stratégies que vous envisagez d’appliquer pour finaliser vos compétitions terminées ou annulées», indique la correspondance de l’instance dirigeante du football continental.

Dès la réception de ce courrier, le comité d’urgence de la Fédération malienne de football (Femafoot) a, à son tour, adressé un télégramme aux Ligues et clubs pour les informer que le championnat national et la coupe du Mali 2019-2020 se disputeront après la crise sanitaire. «Il est demandé à toutes les ligues régionales de nous faire parvenir les points de leur championnat de deuxième division et nous indiquer comment elles comptent les achever», écrit le télégramme de la Femafoot. Mais comment l’instance dirigeante du football malien compte-t-elle faire pour achever le championnat et la coupe du Mali ? Joint hier au téléphone, le président de la Femafoot, Mamoutou Touré «Bavieux» a affiché son optimisme en indiquant que la reprise des deux compétitions pourrait intervenir fin juin.

«Nous avons fait une projection entre fin juin et fin août. Si les conditions sanitaires le permettent, les compétitions se débuteront en juin pour s’achever en août», a précisé Bavieux Touré.
Pour rappel, les réponses des Fédérations nationales devaient arriver à la CAF au plus tard le 5 mai 2020, c’est-à-dire, hier mardi. Reste à savoir quel sera le sort des associations nationales sportives qui ont décidé d’annuler purement et simplement la saison. C’est le cas notamment des Fédérations guinéenne, angolaise et burkinabé de football.

Seïbou S.
KAMISSOKO

Laisser une réponse