Covid-19 : La SONATAM dote des services publics de kits de protection

0
166

En plus de la gendarmerie, la direction générale de la police a aussi bénéficié des dons de la Sonatam

Port obligatoire de masque, respect de la distanciation sociale, lavage des mains au savon et utilisation du gel hydroalcoolique, telles sont les mesures barrières couramment recommandées et appliquées au Mali dans le cadre de la prévention et la lutte contre la maladie à Covid-19. En la matière, le gouvernement déploie chaque jour des efforts matériels et financiers énormes pour la protection de nos concitoyens. Dans le but d’appuyer l’état dans ses efforts, la Société nationale de tabac et allumettes du Mali (Sonatam) a décidé d’apporter sa contribution à des services particulièrement sollicités par les usagers.

Il s’agit des directions générales de la police nationale, de la gendarmerie nationale, des douanes, du commerce, de la consommation et de la concurrence (DGCC), de l’administration de la justice et de celle de la santé. Chacun de ces services a reçu 50 dispositifs collectifs de lavage des mains, 50 cartons de savon, 50 cartons de bouteilles d’eau de Javel de 12 litres chacune.
Chaque service bénéficiaire a aussi été doté de 200 affiches de sensibilisation sur la Covid-19. La remise des dons s’est déroulée du 19 au 22 mai en présence du directeur général de la Sonatam, Issouf Traoré et des responsables des structures bénéficiaires.

Ces donations, d’une valeur totale de 21 millions de Fcfa, contribueront au renforcement des mesures de prévention et de protection déjà prises par ces structures publiques. «De par leur mission, ces services sont appelés à recevoir en permanence la population. Ils sont en première ligne pour assurer la sécurité des populations. C’est pour cette raison que nous leur apportons notre modeste contribution afin de les aider à se protéger», a déclaré le patron de la Sonatam.

Ainsi, grâce à une conjugaison coordonnée et harmonieuse des actions, il est possible de venir à bout de cette affection. «Cette pandémie n’est pas une fatalité. Ensemble, nous pouvons y faire face en adoptant les gestes barrières et en respectant les consignes du gouvernement», a rappelé Issouf Traoré, ajoutant que sa société est avant tout une entreprise citoyenne engagée pour le développement et la protection de nos compatriotes.

En recevant les dons, le directeur général de la police nationale, l’inspecteur général de police Moussa Ag Infahi, s’est réjoui de ce geste de la Sonatam. Société qui, selon lui, ne ménage aucun effort pour aider les services de sécurité à préserver leur bonne santé en ces temps de pandémie. «Ces matériels que nous recevons avec plaisir, seront utilisés à bon escient», a-t-il assuré.

Le directeur général adjoint de la gendarmerie nationale soulignera, pour sa part, que ce don reflète le signal «d’une bonne collaboration» entre son corps et la Sonatam qui œuvre pour la protection de nos populations. «Nous sommes conscients que la sécurité, la protection de la population dont la sécurité nous incombe, est un souci majeur pour cette société. On ne peut que remercier la Sonatam pour ce geste de bonne volonté», a apprécié le colonel Amadou Camara qui a donné lui-même le bon exemple à suivre par la troupe, en se lavant les mains au savon.

Ces services publics qui ont été dotés de kits de protection sont d’un apport inestimable dans le la lutte contre la fraude, la contrebande et le commerce illicite de cigarettes à l’intérieur du territoire national et au niveau des frontières.

Fadi CISSÉ

Laisser une réponse