Covid-19 : L’Europe offre 50.000 masques au personnel non soignant

0
124

Le directeur général de la santé Dr Ousmane Dembélé a promis que les masques seront utilisés à bon escient

L’Union européenne (UE) à travers sa représentation au Mali a remis, hier, un lot de masques lavables au personnel non soignant du ministère de la Santé et des Affaires sociales. La cérémonie s’est déroulée à la direction régionale de la santé de Bamako, en présence du directeur général de la santé, Dr Ousmane Dembélé, de la directrice régionale de la santé du District de Bamako, colonel Touré Assa Badiallo et de la représentante de l’Union européenne, Marion Saurel. Le directeur général de la santé a adressé ses remerciements à l’UE et promis que les masques seront utilisés à bon escient. Le Dr Ousmane Dembélé a expliqué que la remise de masques au personnel non soignant et agents de santé communautaire marquait la fin d’une série d’actions initiées par l’UE dans le cadre de la lutte contre la Covid-19.

«Toutes les régions du Mali, sous la responsabilité des différents gouverneurs et des directeurs régionaux de la santé ont reçu leur quantité de masques», a indiqué le Dr Ousmane Dembélé, ajoutant que l’initiative de production des masques au niveau local contribue à soutenir l’économie des régions.

La directrice régionale de la santé du District de Bamako a également salué le geste de l’UE tout en soulignant l’importance des masques pour le personnel non soignant. «Le personnel non soignant fait beaucoup dans les hôpitaux et dans les centres de santé. Ils sont au début et à la fin de toute action de santé», a dit le colonel Touré Assa Badiallo avant de rappeler la nécessité pour les populations et les agents de santé de ne pas baisser les bras en matière de port du masque et de respect des gestes barrières.

Abondant dans le même sens, Marion Saurel a indiqué que l’UE a entrepris la fabrication de 70.000 masques, dont une bonne partie (50.000) est destinée au personnel non signant des structures sanitaires. «Les 50.000 masques destinés au personnel non soignant sont plus techniques et répondent aux normes françaises afnor», a précisé la représentante de l’UE, avant d’ajouter que les 70.000 masques ont été fabriqués par une structure malienne et les différents prototypes testés par les jeunes Maliens. Selon Marion Saurel, le choix de l’UE de faire une fabrication locale des masques a pour objectif d’aider à renforcer le tissu économique et social du Mali.

Dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, l’UE a également initié des campagnes de sensibilisation des populations à travers la production de clips musicaux ou encore d’affiches publicitaires. Aussi, 20.000 masques ont été distribués à certains groupes socio-professionnels à risque. Il s’agit des professionnels des transports, des vendeuses installées dans les marchés et des travailleurs de différentes déchèteries.

Mohamed TOURÉ

Laisser une réponse