Crise politique au Mali : Le Chérif Bouillé Haidara demande au M5-RFP de renoncer à la démission du président IBK

0
4431

Le Chérif de Nioro, Bouillé Haidara, a demandé, jeudi, à une délégation du Mouvement du 5 Juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP),conduite par l’imam Mahmoud Dicko, de laisser le président Ibrahim Boubacar Keita achever son mandat et de donner une autre chance à son Premier ministre, Dr Boubou Cissé,a appris l’AMAP.

Lors de l’audience qu’il a accordée à la délégation qui comprenait outre, l’Imam Dicko, Choguel Kokala Maiga, et retransmise en directe sur la radio locale, Djebo Counda FM, le guide religieux a réaffirmé son « soutien total » au M5-RFP.

Cependant, il a vivement encouragé les responsables du mouvement à aller autour de la table de négociation, en laissant en fonction le président Keita et son Premier ministre, ets’est dit opposé à toutes formes de violence qu’il réprouve.

De source proche des discussions, le guide religieux et l’Imam Dicko, seuls cette fois-ci, auraient poursuivi leurs échanges tard dans la nuit. Le responsable moral de la contestation du pouvoir, qui a dit être contre le départ du président, aurait développé des arguments supplémentaires tendant à faire fléchir la position de son hôte sur le cas du Premier ministre.

A l’issue de cette ultime discussion, ajoute la même source, le Chérif serait moins catégorique sur le maintien du chef du gouvernement.

L’Imam Dicko, dont la visite intervient après celle du médiateur de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), l’ancien président du Nigéria, Goodluck Jonathan, est arrivé à Nioro par voie terrestre à bord d’un véhicule tout terrain.

Il a été accueilli, vers 10h30, par les fils du Chérif parmi lesquels, Sidy Ahmed, et une foule nombreuse, à l’entrée de la ville. Juste après les salutations, le visiteur a pris la direction du quartier Kaimé, en traversant la ville sous les vivats des populations.

La délégation de l’Imam Mahmoud Dicko a été escortée jusqu’au domicile du guide religieux, par des jeunes qui brandissaient le drapeau malien. Ainsi, l’Imam et sa délégation ont été, cette fois-ci, salués par plusieurs fils du Chérif qui leur ont souhaité la bienvenue avant de les installer dans le salon d’honneur du religieux.

Vers 19h30, le chef religieux est sorti, sous la pluie, pour rejoindre ses hôtes afin de commencer les échanges introduits par Choguel Kokala qui a expliqué les raisons du voyage et les attentes du M5-RFP. Celles-ci tournent, principalement, autour de la démission du président de la République, du Premier ministre et du président de l’Assemblée nationale.

Vers 21 heures, après une pause et le dîner avec la famille du Cherif, la rencontre s’est poursuivie par l’intervention de l’Imam Dicko. Il a rappelé toutes les démarches entreprises jusque-là, tout en précisant sa position par rapport aux doléances du Mouvement.

Il ne veut pas de violence et a réaffirmé « ne pas agir pour une place quelconque mais pour éviter la mauvaise gouvernance et la gestion unilatérale du pays par le président de la République et ses proches ».

Contrairement aux autres membres du mouvement, il n’est pas pour le départ du président mais plutôt celui du Premier ministre.

La rencontre a pris fin, très tard dans la soirée. Les visiteurs ont passé la nuit à Nioro et devront retourner à Bamako, aujourd’hui, vendredi.

 

M. DIAKITE (Amap-Nioro)

Laisser une réponse