Crise socio-politique : Le M5-RFP reste inflexible

0
441

Trois jours après un grand rassemblement sur le boulevard de l’indépendance de Bamako, le Mouvement du 5 juin Rassemblement des forces patriotes (M5 RFP) a organisé une conférence de presse ce lundi.

Devant un parterre de journalistes, plusieurs leaders de la contestation ont pris la parole, notamment Cheick Oumar Sissoko, Choguel Kokalla Maiga et Issa Kaou N’djim pour dire que leur position n’a pas bougé d’un iota.

Choguel Kokalla Maiga, leader du Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD), une frange de la coalision de contestation, a appelé à la liberation du Chef de file de l’opposition, Soumaila Cissé, enlevé depuis plusieurs mois.

Même si aucun nouveau mot d’ordre n’a été donné au cours de la conférence, les leaders du mouvement se disent « déterminés » à aller jusqu’au bout.

« Notre objectif aujourd’hui, c’est comment intensifier la lutte, comment élargir la base de contestation, comment l’approfondir et comment la densifier sur l’ensemble du territoire national », a expliqué Choguel Maïga avant de préciser le caractère pacifique de la contestation.

« Jusqu’ici nous avons donné un exemple au monde entier qu’un peuple peut se mobiliser par milliers, par millions pour imposer son existence démocratique et de façon pacifique », a-t-il conclu.

M. TOURÉ

Laisser une réponse