Dépôt de transit de Médine : La montagne d’ordures va disparaître

0
202

Ces déchets étaient devenus un vrai casse-tête pour la Commune II

Les populations riveraines ont accueilli avec soulagement l’enlèvement de ces tas d’immondices qui leur coupaient le sommeil

La montagne d’ordures au niveau du dépôt de transit de Médine ne sera plus qu’un mauvais souvenir pour les populations de Médina-coura. Les opérations d’évacuation des ordures de ce dépôt ont officiellement été lancées samedi dernier par le secrétaire général du ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Mamadou Gakou. C’était en présence du coordinateur des chefs de quartier de Bamako, Bamoussa Touré, du maire de la Commune II, Abba Niaré et de nombreux habitants du quartier de Médina-coura.

Il était 10 heures quand le premier coup de pelle fut donné pour marquer le début des opérations d’évacuation pour le grand soulagement des habitants de la Commune II, qui sont sortis massivement pour l’occasion. En effet, ce dépôt de transit était devenu un problème majeur pour les populations de Médine.

Face à cette situation amère, les jeunes de la Commune II, à travers le mouvement Initiative «Donne à ton quartier» et certains jeunes de la diaspora, ont décidé de se regrouper pour aider les autorités locales de leur commune à faire face aux problèmes de l’assainissement devenu aujourd’hui un réel défi pour la Commune II et toutes les autres communes de la capitale.

Ousmane Baby, membre de l’initiative «Donne à ton quartier», estime que les jeunes se devaient de s’unir et chercher l’accompagnement des autorités afin de trouver une solution définitive au calvaire des habitants de la Commune II.
Pour Ousmane Baby, cette opération d’évacuation ne suffit pas. Il serait judicieux de réaménager le lieu et d’en faire un espace de loisir pour les jeunes de la Commune II.

Quant au coordinateur des chefs de quartier de Bamako, Bamoussa Touré, il dira que Bamako est aujourd’hui méconnaissable à cause des ordures qui, par moments, débordent sur les voies. À cause de cette insalubrité grandissante qui interpelle tout le monde, déplorera-t-il, les populations respirent un air qui nuit sérieusement à leur santé.

Il en a appelé à l’implication des autorités qui sont actuellement aux affaires pour trouver une solution aux questions liées à l’assainissement. Il a salué les Maliens de l’extérieur qui se sont associés à d’autres pour lutter contre l’insalubrité persistante en Commune II.  Bamoussa Touré a aussi appelé les populations de Bamako à s’associer aux responsables de la Transition pour la réussite de leur mission.

Le secrétaire général du ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Mamadou Gakou, a expliqué que le Mali a les plus beaux textes de l’Afrique en matière d’environnement. En effet, pour mettre à profit ces textes, il a estimé qu’il faut une volonté politique qui passe par le durcissement dans l’application des textes.

Il a remercié l’armée pour son accompagnement avant de saluer l’implication et l’engagement des citoyens qui se préoccupent des questions d’assainissement. Mamadou Gakou a également salué l’implication des jeunes de la diaspora dans le processus d’évacuation du dépôt de transit de Médine vers des sites appropriés, avant d’inviter d’autres personnes à s’intéresser aux questions de développement du pays.

Les habitants de Médina-coura sont tous unanimes que le dépôt de transit de Médine a, de nos jours, des effets néfastes sur la santé des populations. Adja Diabaté, commerçante et habitante du quartier Médina-coura, se souvient des nuits horribles à cause des odeurs des ordures. Pour elle, ce dépôt n’a pas sa place dans ce quartier. Adja Diabaté a salué le mouvement Initiative «Donne à ton quartier» et toutes les personnes impliquées pour l’évacuation de ce dépôt de transit de Médine devenu un vrai casse-tête.

Abdoul Karim
COULIBALY

Laisser une réponse