Diéma : La Brigade territoriale de gendarmerie attaquée

0
305

Une attaque perpétrée ce lundi par des hommes armés non identifiés contre la gendarmerie à Diéma, a fait un mort du côté des forces loyalistes et deux du côté des assaillants de source officielle.

Le Commandant de la Brigade Territoriale, le Major Abdoulaye Dissa a déclaré que des tirs visant la Brigade de Gendarmerie, ont retenti dans les environs de 4 H du matin.

« Auparavant, le Maire de la commune rurale de Dioumara-koussata, Fodé Traoré, informé lui-même par les populations de Ballabougou, un village de sa commune, m’a appelé pour me signaler la présence des individus suspects, enturbannés, à bord d’un véhicule et des motos. Vers 22 heures, j’ai alerté les différentes positions afin de renforcer la surveillance dans la ville » a précisé le Major Dissa.

Le Commandant de la Brigade Territoriale explique qu’arrivés à Torodo, situé à mi-chemin entre Dioumara et Diéma, les Jihadistes ont éteint les phares de leurs engins pour stationner.

« Les renseignements qui me sont parvenus font savoir que le fil s’est ensuite ébranlé  en direction de Namabougou, un autre village. Quand ils sont rentrés à Diéma, ils se sont dirigés à pieds vers la BT du côté Est pour commettre leur forfait. Ils ont jeté une lance roquette pour tenter de bousiller la sentinelle postée auprès du mur. Des éléments se trouvaient  dans les locaux, d’autres  dans la cour », a précisé le Major Dissa.

« C’est en ce moment qu’on m’a téléphoné pour me dire que la BT est sous le feu. Mes éléments ont riposté sérieusement. Le combat a duré plusieurs heures. Le bilan porte sur  2 Jihadistes tués, 1 gendarme mort. On note 2 gendarmes blessés dont 1 dans un état grave. Le gendarme gravement atteint a été transporté d’urgent à Bamako pour recevoir des soins. Dans leur combat, les éléments de la BT ont reçu le soutien du renfort  militaire présent dans la zone depuis quelques jours » conclut le Commandant de la Brigade Territoriale.

O.B.
AMAP-Diéma

Laisser une réponse