Diré : La campagne démarre sur fond de frictions dans les coopératives agricoles

0
350

A Diré, on a enregistré quelques rares précipitations. Les techniciens du développement agricole que nous avons approchés déclarent que certains paysans ont déjà semé. Ils assurent qu’il n’y a rien d’alarmant en ce qui concerne le calendrier agricole. Le souhait de tout le monde est que des pluies tombent suffisamment pour assurer une bonne campagne car l’agriculture est la principale activité de la majorité de la population. Dans le cercle de Diré, il y a deux coopératives de producteurs : la coopérative agricole de N’Gorfouhondou et la coopérative agricole Saouné. Les deux coopératives de producteurs traversent une zone de turbulence. A la coopérative agricole Saouné, les paysans se sont révoltés contre leur comité de gestion dirigé par le maire de la Commune urbaine. Pendant dix ans de gestion, ce comité n’a jamais présenté de bilan. Les frondeurs sont allés jusqu’à déposer une plainte en justice. Des échauffourées ont éclaté, provoquant mort d’homme et incendie de deux véhicules. La situation s’est aggravée jusqu’à bloquer toutes les activités de la coopérative. Quant à la coopérative agricole N’Gorfouhondou, ses motopompes sont en panne. Une grande partie de ses terres ont été utilisées pour la construction de logements. Cette affaire aussi est à l’origine de frictions. Le dossier est sur la table du gouverneur de la région de Tombouctou. Le bureau du comité de gestion en fin de mandat devrait être renouvelé sans tarder, afin que les activités de la coopérative puissent démarrer.

Mohamedoun Almoustapha
AMAP/Diré

Laisser une réponse