Distribution gratuite de masques : Le bon geste des femmes du club espoir de Bamako

0
171

Le club Espoir de Bamako, démembrement de Soroptimist, une organisation non gouvernementale, a offert hier, aux femmes du marché de Baco-Djicoroni, 500 masques de protection contre la propagation du coronavirus.
La remise de ces masques présidée par la présidente du club Espoir Bamako, Mme Diallo Oumou Sidibé, s’est déroulée en présence des autres membres de la dite organisation.

La présidente du club Espoir de Bamako, Mme Diallo Oumou Sidibé, a expliqué que cette remise intervient à un moment important de la lutte contre la pandémie du coronavirus. «Le coronavirus est loin d’être vaincu et, nous devons, à travers ce don, rappeler à tous, que ce n’est pas le moment de relâcher la lutte contre ce fléau», a souligné Mme Diallo Oumou Sidibé. Pour elle, quand, il y a une maladie, c’est généralement la femme qui est la plus exposée.

En effet, quand le mari ou les enfants tombent malades, c’est elle qui s’en occupe. C’est pour cette raison que la présidente du club Espoir de Bamako dira que son organisation a jugé nécessaire de distribuer des masques aux femmes pour freiner la propagation de la maladie à coronavirus. Mme Diallo Oumou Sidibé a exhorté les femmes bénéficiaires à porter tout le temps ces masques de protection.

«Nous constatons que beaucoup de personnes ont des masques mais ne les utilisent pas», a-t-elle déploré. Elle a appelé les femmes du marché de Baco-Djicoroni ainsi que toute la population à respecter les mesures barrières édictées par les autorités afin de lutter efficacement contre cette crise sanitaire d’ordre mondial.

Assise derrière sa table, sans masque, Fatoumata Diawara est vendeuse de condiments au marché de Baco-Djicoroni. Elle a remercié les donatrices pour leur geste, car, selon elle « ces masques vont protéger les femmes du marché contre les risques de contamination ». La vendeuse de poisson, Mariam Bagayogo, ne croyait pas à l’existence de la pandémie du coronavirus.

Avec les campagnes dans les médias, elle dira qu’elle a fini par y croire. Elle a remercié le club Espoir de Bamako pour son geste et a promis de respecter toutes les mesures annoncées par les autorités sanitaires du pays. «Je me protège, et je protège ma famille et tous les autres contre tout acte qui pourrait les mettre en danger», a-t-elle confié.

Soroptimist ou « Meilleur pour la femme » est une organisation mondiale de femmes engagées dans les affaires et dans la vie professionnelle. Créée en 1921 aux États-Unis, l’organisation œuvre à travers des projets de service pour faire progresser les droits humains et le statut de la femme. Elle jouit du statut consultatif auprès des Nations unies. À ce jour, elle compte 93.000 membres, représentées dans 125 pays. Au Mali, elle compte quatre clubs à savoir : les clubs Lumière et Espoir de Bamako, le club Alliance de Tombouctou et le club Koori sun de Koutiala.

Abdoul Karim COULIBALY

Laisser une réponse