Dr Boubou Cissé, Premier ministre : «Ces élections sont vitales pour notre pays…»

0
490

«Ces élections sont vitales pour notre pays et se passent dans un contexte difficile d’un point de vue sanitaire et sécuritaire. Mais des dispositions ont été prises pour minimiser totalement les risques». Le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, s’exprimait ainsi hier matin après avoir voté au centre du Groupe scolaire Mamadou Goundo Simaga à Badalabougou.
C’est à 9 heures que le chef du gouvernement a voté dans le bureau de vote n°3 qui compte 489 électeurs. À son arrivée, tous les agents électoraux étaient à leur poste et les dispositifs contre le coronavirus en place. Mais, l’affluence n’était pas encore au rendez-vous.
Après avoir voté, Dr Boubou Cissé a confié à la presse qu’il était venu accomplir son devoir civique. Pour lui, c’est un acte important pour la continuité du fonctionnement de notre démocratie et c’est même vital pour notre vivre ensemble. «J’en appelle à l’ensemble des Maliennes et des Maliens sur l’ensemble du territoire d’en faire pareil pour assurer que notre démocratie puisse continuer à fonctionner normalement», a déclaré Dr Boubou Cissé, ajoutant que ces élections se passent dans un contexte difficile d’un point de vue sécuritaire et sanitaire. «Ces élections sont vitales pour notre pays quand on voit les difficultés dans lesquelles nous sommes, la fragilité du pays aujourd’hui d’un point de vue sécuritaire, social et dans les relations communautaires», a soutenu le Premier ministre. Pour lui, il n’est pas bon d’ajouter une crise politique à ces difficultés déjà existantes.
Par ailleurs, le Premier ministre a jugé préoccupant l’enlèvement de Soumaïla Cissé, le chef de file de l’opposition, alors qu’il était en pleine campagne à Niafunké. «Depuis le premier jour où nous avons été informés, sur instruction du président de la République, tout est mis en œuvre par l’État du Mali et ses partenaires, comme la Minusma et Barkhane, que nous avons contactés pour retrouver l’honorable Soumaïla Cissé sain et sauf », a-t-il indiqué, ajoutant que les recherches et les discussions continuent parfois de façon informelle pour le ramener chez lui le plus rapidement possible.

Dieudonné DIAMA

Laisser une réponse