ECHOS CAN

0
358

 

Cameroun : LE CAMEROUN MET EN PLACE UNE CHARTE
Comme souvent au Cameroun avant une grande compétition, la préparation à la CAN 2019 a été perturbée par une affaire de primes avec les joueurs qui avaient refusé de s’envoler pour l’Egypte pendant 24 heures en exigeant le versement de leurs dus. Soucieux d’éviter ce type de désagrément à l’avenir, le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), Seidou Mbombo Njoya, a annoncé la mise en place d’une charte dans toutes les sélections, des U17 aux seniors, en passant par les féminines.
«Dorénavant, chaque joueur qui sera appelé en équipe nationale, peu importe la catégorie, aura à signer une charte d’adhésion dans laquelle il y aura un règlement intérieur, les obligations des joueurs, les obligations des encadreurs, les sanctions et évidement une grille de primes qui sera arrêtée définitivement pour qu’on ait plus à vivre ce genre d’aventure», a affirmé le dirigeant dans des propos rapportés par le site 237Foot. Il s’agit de rappeler aux joueurs «qu’on n’est pas en club, mais en équipe nationale. Et en équipe nationale, on joue pour le drapeau», précise Mbombo Njoya en ajoutant que ceux qui refuseront de signer cette charte ne seront pas admis en sélection. Un message fort !

Tunisie : MOUEZ HASSEN PRESENTE SES EXCUSES
Les images ont fait le tour des réseaux sociaux. Remplacé par Farouk Ben Mustapha juste avant la séance des tirs au but face au Ghana (1-1, 5-4 tab) en 8è de finale de la CAN, le gardien de la Tunisie, Mouez Hassen, avait laissé exploser sa colère avec des mots et des gestes déplacés. 24 heures après cet épisode, le portier a présenté ses excuses sur Twitter. «Je commencerai tout d’abord par présenter mes excuses à mon coach, mes coéquipiers ainsi qu’à tous les supporters de l’équipe nationale.
La pression de la partie ainsi que mon enthousiasme à jouer pour mon drapeau ont été les raisons de ma réaction regrettable au cours du match contre le Ghana. Je suis conscient que l’esprit sportif m’a fait défaut pendant ce laps de temps», a écrit l’Aigle de Carthage. Hassen a ensuite assuré qu’il fera preuve d’un état d’esprit irréprochable à l’avenir. Des excuses nécessaires pour éteindre la polémique et conserver sa place de titulaire dans le but, aujourd’hui en quart de finale contre Madagascar.

Ghana : L’ENORME TROLL DE BOATENG
Ecarté de la sélection ghanéenne depuis 2014, Kevin-Prince Boateng «KPB» ne faisait pas partie des 23 Black Stars qui ont disputé la CAN 2019. Et l’attaquant de Sassuolo, qui rentre d’un prêt au FC Barcelone durant lequel il a très peu joué, a visiblement très mal digéré sa non-convocation.
La preuve, suite à l’élimination de son pays contre la Tunisie (1-1, 4-5 tab), le joueur ne s’est pas gêné pour se moquer de la sortie de route de ses ex-coéquipiers tout en se mettant en avant. «Pas de Prince, pas de fête», a-t-il écrit sur Twitter. Une réaction pas classe du tout, surtout que «KPB» n’est vraiment pas le mieux placé pour parler, lui qui n’a pas disputé la moindre CAN durant sa carrière.

Laisser une réponse