École de la gendarmerie : FIN DE STAGE DE 30 OFFICIERS

0
179

L’exercice de simulation et le défilé des troupes étaient les moments forts de la cérémonie de fin de stage de la 10è promotion du diplôme d’état-major de la gendarmerie (DEMG) et de la 21è promotion du cours supérieur de la gendarmerie qui a eu lieu vendredi dernier à l’Ecole de la gendarmerie de Faladiè.
L’événement, présidé par le ministre de la Défense et des Anciens combattants, le général Ibrahima Dahirou Dembélé, a enregistré la présence du directeur général de la gendarmerie nationale, le colonel-major Boukary Kodjo, du commandant des écoles de la gendarmerie, le lieutenant-colonel Youssouf Otto Diallo.
L’on y notait également la présence des représentants de l’Eucap-Sahel et de la Minusma.
Les 30 stagiaires dont 4 personnels féminins concernés par ces deux stages viennent de cinq pays : Mali, Guinée-Conakry, Niger, Sénégal et Togo. Cette formation a permis à ces officiers gendarmes de développer les compétences en matière de commandement, de gestion du personnel et du matériel.
L’enseignement du DEMG a permis aux stagiaires d’avoir les connaissances nécessaires pour occuper un emploi d’officier concepteur au sein d’un état-major en temps de paix comme en temps de crise dans un contexte national et multinational.
Le commandant des écoles de la gendarmerie, le lieutenant-colonel Youssouf Otto Diallo, a expliqué que les officiers des deux stages ont, dans le cadre de leur programme de formation, bénéficié de stages à durées relativement courtes, ainsi que des conférences et séminaires organisés par les partenaires des écoles et centres de formations de la gendarmerie.
Cela, en vue d’approfondir leurs connaissances dans les domaines aussi variés qu’importants comme la gestion des ressources humaines, l’administration des unités de gendarmerie, les engins explosifs improvisés, la traite des personnes et le trafic illicite des migrants, le terrorisme et le blanchiment d’argent. «Je vous sais maintenant suffisamment outillés pour faire face aux enjeux de vos futures responsabilités. Ainsi, je vous exhorte, dans le cadre de vos futures fonctions, à faire bon usage de toutes les connaissances que vous venez d’acquérir au sein des écoles de gendarmerie», a invité l’officier supérieur.
Dans son intervention, le directeur général de la gendarmerie nationale affirmera que cette cérémonie est l’aboutissement des trajectoires personnelles pour les officiers stagiaires. Et le colonel-major Boukary Kodjo d’ajouter que la sécurité publique, le maintien d’ordre, la lutte contre l’insécurité routière, la police judicaire et le renseignement sont les différentes missions qui attendent ces officiers.
«Vous avez acquis des Savoir-Faire académiques de haut niveau dont la maitrise est indispensable pour servir l’Etat», a relevé le haut gradé pour qui les défis sécuritaires sont aujourd’hui énormes dans un environnement marqué plus que jamais par le terrorisme et les difficultés de coexistence entre les ethnies. Pour relever ces défis, le colonel-major Boukary Kodjo a appelé ses camarades à la solidarité, au culte du travail bien fait et à la persévérance dans la voie de l’excellence, gage d’efficacité pour continuer à mériter la confiance des plus hautes autorités.

Bembablin DOUMBIA

Laisser une réponse