Éducation nationale : UN PRÉCIEUX COUP DE MAIN DE RIGHT TO PLAY

0
783

Kinane Ag Gadeda et le chargé de programme de l’ambassade de Norvège au Mali, Mads Ringas


Dans le cadre du projet intitulé « Partenariat pour l’amélioration de la qualité de l’éducation (PAQE II) », soutenu financièrement par l’Agence norvégienne de coopération pour le développement (NORAD), « Right To Play », une organisation non gouvernementale, a fait don de matériel au ministère de l’Education nationale, vendredi dernier dans les locaux du département.
La cérémonie a enregistré la présence du secrétaire général du ministère de l’Education nationale, Kinane Ag Gadeda, du chargé de programme de l’ambassade de Norvège au Mali, Mads Ringas et du représentant du maire de la Commune III, Issa Niambélé. Y étaient présents aussi le directeur pays de « Right To Play », Amos Dembélé et nombre d’invités.
D’un coût global de 52,3 millions de Fcfa, le don est composé de 21 700 livrets, 200 kits de jeu, 7 motos et 4 ordinateurs mais aussi 7 tricycles pour enfant en situation de handicap. Il faut rappeler que depuis très longtemps, Right To Play et d’autres organisations, notamment ALED, OMAES, RED et RARE s’inscrivent dans un partenariat dynamique pour l’amélioration de la qualité de l’éducation. Ces différentes organisations entendent accompagner les académies de Koulikoro, Bougouni, Ségou et Bamako (les deux rives confondues) et 12 centres d’animation pédagogique.
Le projet vise à accroitre le nombre d’enfants, notamment des handicapés de la 1ère à la 6ème année des écoles cibles de Bamako et des régions concernées mais surtout leur faire acquérir une bonne base en vue de mieux les préparer à la vie d’adulte.
Le secrétaire général du ministère de l’Education nationale, a remercié les donateurs. Il a indiqué que les livrets de lecture sont, déjà, essentiels quand on sait que nos établissements scolaires n’ont pas de livres, aujourd’hui. « Si l’environnement d’étude des enfants est amélioré, je pense que cela se ressent dans l’amélioration de la qualité de l’éducation » a expliqué Kinane Ag Gadeda.
Il a demandé de faire bon usage de ces matériels afin qu’ils servent effectivement les enfants. il ne faut pas qu’on les retrouve avec des enfants dans les familles au lieu de l’école. Il y va de notre crédibilité et de notre capacité à rassurer les partenaires qui nous accompagnent, a relevé le secrétaire général du département.
Par ailleurs, il a remercié les partenaires pour toutes les actions qu’ils accomplissent en faveur de l’éducation et qui s’inscrivent parfaitement dans la Politique nationale de l’éducation.
Mads Ringas a indiqué que le projet cible 69 101 enfants (34 665 filles et 691 enfants avec handicap), 1 200 enseignants, 200 écoles fondamentales réparties dans 15 centres d’animation pédagogique)et 5 académies d’enseignement. « Les composantes du PAQE incluent la formation des enseignants, la production et distribution de matériels de lecture et la mobilisation et engagement communautaire » a-t-il souligné.
En outre, le directeur pays de Right To Play a souligné que cette remise de matériels participe au renforcement du partenariat autour de l’éducation. «Ayant la volonté de mettre ensemble les ressources et s’identifier à un mouvement qui est en marche, nous parviendrons sans doute à relever les défis de la qualité de l’éducation au Mali» a-t-il dit.
En effet, Right To Play intervient au Mali depuis novembre 2002 à travers sa méthodologie et son modèle d’intervention unique, basée sur le concept « sport pour le développement et la paix ».
Ses programmes couvrent les Régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou et Mopti et Bamako. Son plan stratégique 2018-2021 vise à soutenir les efforts nationaux, particulièrement dans les domaines de l’éducation, de la protection de l’enfant et de la consolidation de la paix.
Mohamed Z.
DIAWARA

Laisser une réponse