Entrepreneuriat et insertion professionnelle : UN FORUM DEDIE AUX JEUNES DE L'ESPACE UEMOA S'OUVRE LE 10 MAI A BAMAKO

0
395

En prélude au forum de l’entrepreneuriat et de l’insertion professionnelle des jeunes de l’espace UEMOA, le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Maouloud Ben Kattra, a aminé, samedi dernier, un point de presse pour annoncer l’événement. C’était au Conseil national du patronat du Mali, en présence d’un parterre de journalistes.
La première édition du forum de l’entrepreneuriat et de l’insertion professionnelle des jeunes de l’espace UEMOA se tiendra du 10 au 12 mai 2018 à l’hôtel El Farouck sous le thème «la mobilisation de la jeunesse africaine par l’entrepreneuriat». Elle regroupera plus de 3OO participants de haut niveau venus d’Europe et d’Afrique pour échanger et trouver de solutions à travers le thème retenu. Au cours de son exposé, le ministre Ben Kattra indiquera que ce forum s’inscrit dans le cadre de l’accompagnement des jeunes de la diaspora malienne et africaine dans l’atteinte des objectifs du développement durable. Cet espace, a-t-il précisé, sera le lieu de développement et de mise en place de partenariats entre les acteurs locaux et internationaux.
Cet événement à dimension internationale sera marqué par la présence des entrepreneurs de la Diaspora de l’espace UEMOA, d’Europe, des jeunes résidents qui innovent et créent de la valeur ajoutée au nord et au sud, mais aussi des femmes entrepreneurs modèles.
Par ailleurs, le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle a souligné qu’au cours de ce forum, l’accent sera mis sur l’accompagnement de ces cibles avec une plénière consacrée aux femmes entrepreneurs modèles. «La vision de ce forum est d’insérer l’entrepreneuriat dans la vie des jeunes de la diaspora africaine dans les pays d’origine ou d’accueil, par le partage d’expériences et de compétences entre les jeunes entrepreneurs», a-t-il.
Ce forum entend soutenir et accompagner l’innovation des jeunes entrepreneurs dans les secteurs porteurs, notamment l’agriculture, l’énergie renouvelable, le numérique. Il s’agit aussi de sensibiliser sur les difficultés de l’entrepreneuriat des jeunes de la diaspora, de promouvoir la collaboration entre les  entreprises du nord et du sud qui répondent aux nouvelles menaces dans les secteurs porteurs.
Il ambitionne également d’instaurer un environnement favorable à la création d’entreprises des jeunes et de recherche d’emplois et de stages. Des thématiques tels que les politiques et des structures d’accompagnement sur l’entrepreneuriat et de l’insertion professionnelle des jeunes y compris de la diaspora seront abordées.
Babba B.
Coulibaly

Laisser une réponse