Entrepreneuriat jeune et femme : Lancement de l’initiative «Mars Entrepreneurial March»

0
251

Ce projet prévoit la formation de 5000 nouveaux entrepreneurs

L’initiative «Mars Entrepreneuriat March» a été lancée le dimanche dernier au siège de «Yes-Inc Mali» sis à Korofina en Commune I du District de Bamako. La cérémonie de lancement était présidée par le représentant du ministre de la Jeunesse et des Sports, Baba Arby, en présence du coordinateur de Yes Inc Mali, Kalilou Dama.

Initiée par le projet Yes Inc Mali, le projet « Mars Entrepreneurial March» prévoit la formation de 5.000 nouveaux entrepreneurs qui, en plus d’être leurs propres employeurs, peuvent offrir de l’emploi à autant de leurs camarades jeunes et femmes. Elle vise à susciter, encourager, soutenir, assister l’exécution d’initiatives innovantes en faveur de l’autonomisation financière des femmes durant tout le mois de mars de chaque année.

Selon Kalilou Dama, cette initiative s’inscrit dans le cadre de la dissémination de l’action mondiale «Mars Entrepreneurial March». C’est aussi dans le cadre de la vulgarisation du mois de mars comme mois de l’entreprenariat pour aller un peu au-delà de la symbolique cérémoniale du 8 mars. L’initiative consiste donc à faire le mois de mars de chaque année un mois d’actions pour favoriser entrepreneuriat des femmes et leur autonomie financière.

Après le lancement, a poursuivi le coordinateur de Yes Inc Mali, les femmes millionnaires seront des coaches pour inspirer et encadrer d’autres femmes, notamment les étudiantes venues de Bougouni, Sikasso et de Bamako. Au cours des prochaines années, a-t-il espéré, Yes Inc Mali envisage la dissémination de l’initiative dans d’autres régions de notre pays.

La cérémonie de lancement de l’action «Mars Entrepreneurial March», selon Baba Arby, revêt d’une importance capitale pour le gouvernement et pour les secteurs jeunes et femmes, car elle consacre le début des activités d’un vaste programme de formation des jeunes et des femmes dans le domaine de l’entrepreneurial. Il a rappelé que l’entreprenariat reste la clé de l’emploi pour les différents gouvernements contre les effets du chômage, du poids du sous-emploi, des crises sociales et économiques que vivent les jeunes et les femmes de notre pays et dans le reste de l’Afrique.

Le représentant du ministre de la Jeunesse et des Sports ajoutera que cette initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des activités et projets connexes du document «Yes Impact Agenda» qui réserve une place importante à l’autonomisation de la femme et du jeune en vue de la quiétude sociale. Par ailleurs, il dira que Yes Inc Mali demeure un des principaux partenaires du gouvernement à œuvrer dans le domaine de entrepreneuriat afin que ces couches vulnérables de la société puissent créer leurs propres entreprises. La cérémonie a pris fin par la visite des stands.

Amadou GUÉGUÉRÉ

Laisser une réponse