Entrepreneuriat : un ambitieux programme de formation de 5000 jeunes

0
192

L’insertion des jeunes constitue une préoccupation majeure des autorités de notre pays. Les questions d’emploi occupent, en effet, une place de choix dans les politiques, plans et programmes de formation et d’insertion. L’Etat encourage aussi d’autres initiatives qui se développent en appoint à ses propres efforts. Ainsi, pour soutenir les efforts du gouvernement dans la lutte contre le chômage, Yes INC Mali a initié un programme de formation de 5.000 jeunes et 3.000 startups dans le domaine de l’entrepreneuriat de 2012 à 2020. Dans cette optique, ses responsables ont lancé, samedi dernier, le programme de formation des jeunes et des femmes de la 11è génération, couplée à la deuxième Parade africaine des innovateurs (Hii-Festval). C’était à leur siège à Korofina, sous la présidence du conseiller technique au ministère de la Jeunesse et des Sports, Amady Gansiry Bathily, en présence du coordinateur de Yes INC Mali, Kalilou Dama.
Situant l’évènement dans son contexte, celui-ci a confié à la presse que son organisation à un Programme mondial entrepreneurial qui appuie les différents gouvernements à travers le monde dans le cadre de la lutte contre le chômage. « Yes INC Mali a également une démarche entrepreneuriale à travers une dimension incubation et accélération. Il s’agit là de recruter des jeunes et des femmes, les engager en entrepreneuriat et les suivre sur un programme de 10 ans », a expliqué Kalilou Dama. Pour atteindre le nombre de cibles prévues durant cette période décennale, le programme va se déployer en milieu rural où les jeunes manquent de formation, a expliqué M. Dama. « Nous assistons à la ruée des ruraux vers le milieu urbain parce qu’ils n’ont pas l’information entrepreneuriale dans leurs localités », a ajouté le responsable de cette organisation soutenue par l’ambassade des Etats-Unis. Il a ajouté que l’accent sera mis sur l’entrepreneuriat féminin.
Avant lui, le conseiller technique avait, dans son discours, soutenu que le rôle d’acteurs du développement des jeunes est incontournable. D’où la nécessité, selon Amady Gansiry Bathily, de renforcer et de développer leurs compétences opérationnelles. Il ajoutera que cette initiative de Yes INC Mali de développer des compétences entrepreneuriales chez des jeunes en quête d’opportunités d’emplois cadre parfaitement avec le Programme d’urgences sociales du président de la République.
A cet effet, le Programme décennale d’incubateur d’entreprises pour les femmes et les jeunes de Yes INC Mali, qui vise la création de près d’un million d’affaires, contribuera, selon Amady Gansiry Bathily, à l’atteinte de la vision du chef de l’Etat. Une vision qui, selon lui, consiste à soustraire les jeunes et les femmes des affres du chômage, du sous-emploi, du radicalisme, de l’extrémisme violent, de la migration irrégulière, en développant chez eux les capacités de résilience. C’est en cela que les actions de Yes INC Mali sont conformes à la Politique cadre de développement de la jeunesse, notamment en son axe 2 intitulé : formation, insertion, employabilité, entrepreneuriat et insertion professionnelle des jeunes, a ajouté M. Bathily. Cette politique vise, entre autres, la mise en place d’un véritable plan de développement de compétences professionnelles et d’apprentissage de qualité adapté au profil des jeunes et aux exigences du marché de l’emploi. Aussi, entend-elle promouvoir un dispositif favorisant le développement du leadership en privilégiant la créativité et l’innovation, d’un dispositif d’accompagnement et de suivi de jeunes créateurs d’idées de projets. Sans oublier la gestion d’entreprise et la recherche de financement.
Une visite guidée des stands d’exposition des jeunes entrepreneurs de la 10è génération a mis fin à la cérémonie.

Abdoul Karim COULIBALY

Laisser une réponse