Épidémie de Coronavirus : Le soutien des amis de la Chine du Mali

0
185

Le Club des amis de la Chine au Mali (CAC) a organisé une conférence de presse, hier à la Bibliothèque nationale. Le sujet dominant de cette rencontre a été l’épidémie de Coronavirus qui sévit en Chine depuis plusieurs semaines et qui a déjà fait plusieurs centaines de morts. L’initiative du CAC a pour but d’apporter le soutien du club au peuple chinois, particulièrement aux habitants de la ville de Wuhan qui sont les plus touchés par cette maladie. Le CAC est une association, une plateforme de rencontres et d’échanges qui a été créée le 23 octobre 2012, avec comme objectif de promouvoir les relations privilégiées entre les peuples malien et chinois dans divers domaines.
Le principal conférencier, Pr Yoro Diallo de Zhejiang Normal University, a d’abord souligné les bonnes relations qui existent entre la Chine et l’Afrique, singulièrement le Mali. «La République populaire de Chine, rappellera-t-il, est le deuxième pays à reconnaître la République du Mali indépendant (après l’Allemagne, ndlr).
La Chine est le pays sur lequel nous devrons miser», martèlera-t-il. Le conférencier ajoutera que le continent africain se souvient encore de l’aide et de la Coopération de la Chine, lors de l’épidémie d’Ebola en 2014. «La Chine a montré toute son amitié envers l’Afrique, il est notre devoir de faire de même aujourd’hui»,  insistera-t-il. Selon Pr Yoro Diallo, la conférence organisée hier par le CAC coïncide avec le 60è anniversaire de la coopération sino-malienne. Il a donc exhorté le peuple malien à faire un geste symbolique pour la Chine et la jeunesse malienne, à s’inspirer de l’exemple du peuple chinois.
Présent à la rencontre, l’ex-Premier ministre, Moussa Mara a félicité et encouragé l’association pour cette initiative. Il révélera avoir déposé une lettre de soutien et de solidarité à l’ambassade de la Chine au Mali il y’a un mois. Pour lui, le Mali doit se manifester encore plus pour la Chine. Le président du parti Yèlèma a ainsi invité le président de la République et le Premier ministre à se déplacer pour aller à l’ambassade de la Chine soutenir ce pays ami en cette période difficile.
De son côté, le président du CAC, Aliou Sissoko s’est dit confiant, quant à la capacité de la Chine de surmonter cette crise qui, pour lui, va renforcer la nation chinoise mais aussi les liens entre ce pays et le reste du monde. «Les pays africains sont honorés de la confiance que la Chine témoigne à leur égard et apprécient que depuis trente ans, les ministres des Affaires étrangères de la République populaire de Chine choisissent toujours l’Afrique pour leur première mission à l’étranger», dira Aliou Sissoko.
Quant au représentant de l’ambassadeur de la Chine au Mali, Ye Qiutong, il a regretté que dans les médias, on ne parle que des cas de décès et rarement des cas de guérison. Pourtant, rappellera-t-il, sur environ 1.100 cas de décès, il y a eu plus de 4.000 cas de guérison. Le ministre chinois de la Santé fait le point de la situation tous les jours, complètera Ye Qiutong.

Aminata DIALLO

Laisser une réponse