ESPGMP : TREIZE ÉTUDIANTS OBTIENNENT LEURS PARCHEMINS

0
183

Le parrrain Sidibé (g) avec le fondateur de ESPGMP

Treize étudiants de l’Ecole supérieure de passation et de gestion des marchés publics (ESPGMP) qui veinent de décrocher leur Master 2 dans cette spécialité, sont désormais disponibles sur le marché du travail. Ils ont reçu, jeudi dernier, leurs diplômes de fin de formation.
La cérémonie de remise des parchemins s’est déroulée dans un hôtel de la place, sous la présidence du directeur général de la Banque nationale de développement agricole (BNDA). Souleymane Waïgalo qui était entouré des anciens ministres de l’Habitat et de l’Urbanisme, Mohamed Moustapha Sidibé, parrain de la promotion sortante, de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement, Mamadou Hachim Koumaré, du fondateur de ESPGMP, Mathieu Gnoléba Meguhe.
Dans son discours, Mohamed Moustapha Sidibé a, justifiant la pertinence de cette formation, affirmé que chaque année, le Mali consacre 300 milliards de Fcfa dans la réalisation d’infrastructures et l’achat d’équipements collectifs. Ce, par le biais de la commande publique. Ce qui lui fait dire que les marchés publics constituent un levier important de développement du secteur privé malien.
Le patron de la BNDA, Souleymane Waïgalo, s’est réjoui d’être présent à la cérémonie. «Mon plaisir est d’autant plus grand que la commande publique est un enjeu majeur de gouvernance pour les Etats en général et les pays africains en particulier. J’en voudrais pour preuve, les récentes réformes engagées par les gouvernements africains, en particulier par le Mali pour la mise en œuvre d’un nouveau cadre juridique et institutionnel : source de transparence, d’efficacité et d’économie», a-t-il dit.
Le patron de la Banque verte a félicité les futurs récipiendaires et leur a souhaité une bonne chance pour leurs projets futurs. «Vous arrivez aujourd’hui à la réalisation d’un projet de vie personnelle que vous-vous étiez fixés. Une réussite pour laquelle vous n’avez ménagé aucun effort durant toute l’année académique. Il n’est pas toujours facile de quitter le banc et d’y retourner. C’est pourquoi, ce succès est avant tout vôtre», a-t-il indiqué.
A sa suite, le fondateur de l’ESPGMP a expliqué que son établissement dispose d’un programme de master sur les marchés publics. Ce programme, composé de 21 modules, est divisé entre matières secondaires et principales pour un volume horaire total évalué à 1.200 heures réparties sur deux semestres, a détaillé Mathieu Gnoléba Meguhe, avant de remercier les récipiendaires pour la confiance placée en son établissement.
Ceux-ci ont, par la voix de leur porte-parole, manifesté leur joie. Après 18 mois de formation intensive, nous voici réunis pour célébrer aujourd’hui ensemble la remise de nos diplômes de Master 2 en passation et gestion des marchés», s’est réjoui Seydou Daim Sidibé. Il a remercié l’ESPGMP et ses encadreurs pour la bonne formation acquise. Et aussi les parents pour avoir financé leurs études.

Aminata DIAKITÉ

Laisser une réponse