État-major de l'Armée de terre : LE GÉNÉRAL KEBA SANGARÉ INVESTI DANS SES FONCTIONS

0
673

Vendredi dernier, le général Kéba Sangaré a été officiellement investi dans ses fonctions de chef d’état-major de l’Armée de terre. C’était à la faveur d’une cérémonie de passation de commandement qui s’est déroulée sur la Place d’armes de Kati, en présence du chef d’état-major général des Armées, le général de division Abdoulaye Coulibaly, de plusieurs officiers, sous officiers et militaires du rang.
La première séquence de cette cérémonie a été la remise du fanion au chef d’état-major entrant de l’Armée de terre par son prédécesseur, le général Abdrahamane Baby. Celui-ci a remercié ses anciens collaborateurs pour leur accompagnement. Pour le général Abdrahamane Baby, «aucun sacrifice n’est de trop pour servir le Mali». Il a assuré la nouvelle équipe dirigeante de l’Armée de terre de son soutien entier, comme il l’a toujours fait pour le succès de l’Armée. «Aujourd’hui, l’objectif final recherché pour notre part, est que notre pays trouve les meilleures solutions pour sortir de la crise, et aussi que les Forces armées maliennes réussissent leur reconstruction pour la défense et la sécurité du Mali, et encore pour plus de succès des armes du Mali», a souligné le général Baby.
De son côté, le nouveau chef d’état-major de l’Armée de terre a rappelé que notre pays traverse une période particulièrement complexe, marquée par la résurgence d’une autre forme de la terreur dans le Centre, jadis havre de paix, de communion et de l’expression du plus haut degré de brassage ethnique et culturel.
L’Armée de terre, a assuré le général Kéba Sangaré, sera plus que jamais prompte à répondre aux sollicitations croissantes et multiformes devant garantir la quiétude des populations, imposer la paix des braves et contribuer au retour de l’Etat et de ses administrateurs partout où besoin sera. «L’heure est critique et seul un sursaut d’orgueil, de cohésion et une unité retrouvée peuvent venir à bout de ces caprices», a ajouté l’officier général.
Toutes les ressources de l’Armée de terre, a promis son nouveau patron, seront mises à l’épreuve pour répondre rapidement aux besoins des opérations militaires tout en veillant scrupuleusement au bien-être des hommes et de leurs familles pendant et après leur engagement.
Le général Sangaré a invité ses frères d’armes à être vigilants, braves et patriotes sur l’ensemble du territoire national afin que la peur bascule de l’autre camp.

Bembablin DOUMBIA

]]>

Laisser une réponse