Exposition photos : l’AMAP ouvre ses archives

0
560

L’ancien Président de la République, Dioncounda Traoré, lors de son arrivée à l’aeroport International Modibo Kéita

Dans le cadre de la 12è édition des Rencontres de Bamako, Biennale africaine de la photographie, l’Agence malienne de presse et de publicité (AMAP) a décidé d’ouvrir ses archives photographiques au public. En effet, pour rappel, l’AMAP est la structure éditrice de votre national quotidien L’Essor. Cette ouverture des archives prendra la forme d’une exposition intitulée : «Le Mali de 2012 à nos jours» et dont le vernissage aura lieu ce jeudi dans l’après-midi à notre siège au Quartier du fleuve.
Depuis 2012, notre pays vit l’une des plus graves crises de son existence en temps qu’État moderne. Un coup d’État est intervenu le 22 mars 2012 pendant que nous étions en guerre contre les indépendantistes et leurs alliés terroristes. La chaîne de commandement de l’Armée s’est rompue, occasionnant la chute des capitales régionales comme Kidal, Gao et Tombouctou. Ce qui a conduit à l’occupation de certaines Régions du Nord de notre pays.

Cette occupation fut dure à supporter par les populations de la partie septentrionale de notre pays. En plus des privations de libertés, des viols, des vols, des destructions de biens et du patrimoine culturel, des milices imposèrent le paiement de taxes aux populations. Et pire, plus de 500.000 personnes furent obligées de quitter leurs maisons pour se réfugier ailleurs ; certains trouvèrent refuge hors des frontières, d’autres furent reçus dans d’autres parties du pays.
Le retour à la normalité est intervenu avec la prestation de serment du président de la Transition comme le prévoit la Constitution de 1992, la mise en place d’un gouvernement et la réinstallation de toutes les institutions. Une élection présidentielle fut organisée avec le soutien des différentes organisations sous-régionales et internationales.
Le nouveau président de la République élu démocratiquement a engagé des négociations pour la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation qui interviendra en deux temps : le 15 mai, puis le 20 juin 2015. À cette occasion, une cinquantaine de présidents et de chefs de gouvernement, ainsi que des représentants d’institutions internationales effectuèrent le déplacement à Bamako.
Si la situation reste assez difficile, avec les événements dramatiques que nous connaissons, il est évident que la sortie de crise est amorcée depuis longtemps.

L’exposition photos s’attachera à rappeler les moments forts de l’évolution de notre pays durant cette période et vise aussi à valoriser les œuvres réalisées par les éminents preneurs de vue de l’AMAP durant des décennies. Elle passera en revue les événements marquants de la vie socio-politique du Mali.
L’une des missions de l’Agence malienne de presse et de publicité (AMAP) est d’assurer la publication ou la diffusion de toutes informations susceptibles d’intéresser les citoyens. Elle dispose d’un fonds photographique unique au Mali, mais méconnu du grand public.
Le public pourra visiter les photos dans la cour de l’AMAP du 12 décembre 2019 au 31 janvier 2020. Le fonds photographique de l’AMAP est unique en ce sens qu’il permet de retracer en images tous les grands événements ayant marqué la vie socio-politique du Mali. Des premières années d’indépendance à nos jours en passant par le régime militaire, l’avènement de la démocratie, l’éclatement de la crise multidimensionnelle que nous traversons.

Youssouf DOUMBIA

Laisser une réponse