Faits divers : Les dealers du kiosque aux arrêts

0
427

Ils avaient dissimulé une importante quantité de drogue dans un kiosque pour de l’écouler sur le marché. Grâce au renseignement, une opération policière a mis fin à leur projet.

Les descentes inopinées de la police dans des endroits préalablement ciblés ont plusieurs avantages. D’abord, elles permettent généralement de nettoyer les zones concernées en les débarrassant des malfrats qui les écument. Ensuite, elles constituent un moyen efficace de rassurer les populations qui peuvent vaquer librement à leurs occupations, sans crainte, ou encore dormir tranquillement dans leurs domiciles.

De l’avis des policiers, ces descentes inopinées sont aussi dissuasives pour les malfrats et elles permettent de réduire la prolifération des produits prohibés en mettant fin aux activités illicites des bandits dans la cité.
L’une des dernières opérations policières du même genre remonte à quelques semaines. Elle est à mettre au compte des policiers du commissariat du 12ème arrondissement, dirigé par le divisionnaire Hamadoun Ag Elmedi.

L’opération a ciblé un des secteurs du quartier Fadjiguila en Commune I du district de Bamako. Elle a permis aux policiers de mettre la main sur une quantité relativement importante de produits prohibés et d’interpeler deux suspects sur place.
Quelques jours avant la décente proprement dite, la police a eu recours à l’aide des populations pour des renseignements. Rassurés d’avoir eu le maximum d’informations sur les malfrats concernés, le 19 avril dernier, au petit soir, le chef de la brigade des recherches le capitaine Dansény Koné et certains de ses éléments ont localisé puis investi les lieux censés abriter les suspects. Sans entrer dans les détails, nos sources expliquent que sur place, les limiers ont mis la main sur une quantité importante de produits stupéfiants.

Selon les mêmes sources, il semble que la drogue était dissimulée dans un kiosque métallique, installé quelque part dans le secteur du quartier cité plus haut. Par la suite, deux dealers ont été interpelés et déférés au parquet du Tribunal de grande Instance de la commune I du district de Bamako aux fins de droit. Les policiers nous assurent qu’ils vont poursuivre dans la même lancée pour nettoyer les secteurs qui relèvent de leur autorité, en les débarrassant des individus peu recommandables.

Tamba CAMARA

Laisser une réponse