Faits divers : Un partage de butin vire au drame

0
471

Après le cambriolage d’une des boutiques d’un commerçant de métal à Bougouba (Sotuba), un malentendu éclate au sein d’une bande de jeunes délinquants, au moment du partage du butin, provoquant la mort d’un des voleurs, a appris l’AMAP de source policière.

Cette scène est survenue dans un débit de boissons, dans la nuit du mercredi 27 novembre 2019, à Banconi-Layebougou, en Commune I du district de Bamako. Ce jour-là, de source policière, une bande de jeunes délinquants a, à la faveur de la nuit, réussi à cambrioler une boutique d’un commerçant de métal, à Bougouba (Sotuba). Après leur forfait, les éléments de la bande sont allés, dans ce bar, garnir leur table d’alcools qui coulaient à flot. Il s’agit d’Hamidou Sinayoko dit “Wara”, Bourama Coulibaly dit “Djacouma” et Alpha Cissé.

Arriva un moment où il fallait partager le reste du butin de l’opération nocturne. L’ambiance autour de la table a, subitement, tourné au vinaigre. Des témoins ont affirmét, peu après, n’avoir entendu que: “Où est ma part d’argent ? Si je ne l’obtiens pas tout de suite, je te tue…”

Ces propos auraient été tenus par Hamidou Sinayoko alias “Wara”. Il semble que ce dernier reprochait aux autres de l’avoir écarté du partage du butin. Quant à Alpha Cissé, il a pris la fuite pour aller se réfugier chez Oumar Diakité dit “Fabléni”, un autre membre du groupe qui n’était pas avec la bande ce jour-là et se trouvait chez lui.

“Wara”, qui suspectait une trahison, a immédiatement pensé que le fugitif est le principal responsable du coup. Il l’aurait déniché chez “Fabléni”. Les choses ont dégénéré dans la rue. Armé d’un couteau, “Wara” profita de la confusion pour poignarder son vis-à-vis à la poitrine, avant de prendre la fuite, laissant sa victime et sa copine, une dénommée Balakissa, dans la rue.

La jeune fille aurait tenté de secourir son compagnon Alpha, mortellement blessé. Le pauvre rendra l’âme des suites de ses blessures, sous les étals du marché, en pleine nuit. Quelques instants plus tard, le père du défunt  et sa copine, Balakissa, se sont rendus au Commissariat du 6è arrondissement, où ils ont raconté, aux policiers présents, la triste fin d’Alpha.

O. Diakité

Laisser une réponse