Fana : Un autre crime odieux

0
438

C’est tard dans la nuit le mardi à mercredi dernier au quartier Badialan à Fana que le corps de Bakary Sangaré a été découvert. Ce charlatan guérisseur d’une quarantaine d’années, divorcé sans enfant, vivant seul, fut retrouvé décapité devant sa maisonnette. Selon les médecins, la victime aurait reçu trois coups à l’arrière du crâne avant d’être décapité.

Informé, le sous-préfet de Fana, Benena Mounkoro, a immédiatement informé les services techniques et sa hiérarchie pour que les dispositions soient prises pour éviter tout débordement de la population déjà traumatisée par plusieurs assassinats crapuleux dans la contrée.

Selon des témoignages recueillis sur place, Bakary Sangaré, originaire du village de Bancoro à 15 km de Fana, était un ex-militaire qui ne jouissait pas de toutes ses facultés mentales. Il gagnait sa vie en tant que charlatan guérisseur.
Les enquêtes sont en cours pour faire la lumière sur cet énième crime dans la ville de Fana.

Daniel FOMBA
Amap-Dioïla

Laisser une réponse