Fête de la constitution du royaume du Danemark : LA COOPÉRATION BILATÉRALE MAGNIFIÉE

0
334

La diplomate Mme Marianne Kress a assuré que son pays reste aux côtés du Mali


Le 5 juin dernier la Constitution du Royaume du Danemark a eu 170 ans. C’est par une réception que l’ambassade du Royaume au Mali a célébré cet anniversaire. La réception qui s’est déroulée à la résidence de l’ambassadeur, sise à la Cité du Niger, a réuni outre les membres du gouvernement, de nombreux diplomates et d’autres personnalités. L’exécution des hymnes nationaux du Mali et du Danemark a donné le ton de cette réception dont le plat de résistance a été les interventions de l’ambassadrice du Danemark au Mali, Mme Marianne Kress et du ministre des Maliens de l’Extérieur, Amadou Koïta.
Après avoir fait observer une minute de silence pour les victimes du massacre du village de Sobane Da, la diplomate danoise a assuré que son pays reste aux côtés du Mali avec un appui de plus en plus intégré. « Notre programme bilatéral concerne à la fois la consolidation de la paix et la coexistence pacifique, l’appui à la décentralisation et la bonne gouvernance, le développement économique et la création d’emplois notamment pour les jeunes », a développé Marianne Kress.
Le ministre des Maliens de l’extérieur a déclaré que pour le peuple et le gouvernement, la commémoration du jour de la Constitution danoise de cette année revêt un caractère particulier. « La célébration de la fête nationale de votre pays m’offre ainsi l’occasion de saluer les avancées significatives réalisées dans le processus de paix grâce aux efforts conjugués du gouvernement et des pays amis partenaires dont le Danemark, notamment à travers sa participation à la Minusma et à l’EUCAP Sahel-Mali », a-t-il souligné.
Par ailleurs, le ministre Koïta a réaffirmé la détermination du gouvernement à créer les conditions propices à la poursuite de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation ; la conduite dans le consensus, des réformes politiques, institutionnelles, économiques et sociales, indispensables à la stabilisation du pays et au progrès économique; la stabilisation de la région de Mopti et la lutte contre le terrorisme, etc. Enfin, Amadou Koïta dira que les multiples programmes de coopération couvrant les secteurs vitaux et stratégiques de notre pays, à savoir la promotion de l’emploi dans le secteur privé, l’eau et l’assainissement, l’appui budgétaire général, l’agriculture et la bonne gouvernance (démocratie, paix et réconciliation), démontrent à suffisance que le Mali constitue un partenaire privilégié et fiable du Royaume du Danemark.
Massa SIDIBé

Laisser une réponse