Fêtes de fin d’année : Bamako ville lumière

0
308

Les décorations lumineuses étaient visibles sur les artères principales

Le groupe Dana, à travers son Projet ville lumière, illumine chaque fin d’année notre capitale. Les grandes artères, les monuments et autres endroits chics de Bamako sont, en ce moment, éclairés de matière harmonieuse et attractive. Ce projet a pour objectif de permettre aux Bamakois de passer le réveillon en beauté.
A l’instar des autres années, l’entreprise Dana groupe était encore au rendez-vous. Quelques jours avant le passage à 2020, les artères principales de la ville des «Trois Caïmans» avaient subies une transformation qualitative avec des jeux de lumière et autres ampoules décoratives.
C’est dans cette atmosphère que le gouverneur du District de Bamako a lancé la 3è édition de l’opération « Bamako ville lumière », lundi dernier au monument de la Paix, avant de louer les avantages liés à cette opération. « La lumière que nous célébrons ce soir, c’est la sécurité, c’est pour chasser l’obscurité et saluer l’année 2020 », a magnifié Babahamane Maïga. Il a ajouté : « Mes vœux les plus ardents seront que l’année 2019 puisse aller avec tous les problèmes que connait notre chère patrie. »
En effet, pour donner un éclat particulier à cette édition, le groupe Dana et la mairie du district de Bamako ont décidé de mettre en lumière le talent et le potentiel de nos artistes peintres. « Pendant une nuit, du 31 décembre 2019 à 18 h au 1er janvier 2020 à 6h du matin, 60 œuvres de nos artistes peintres ont été exposées sur l’esplanade du boulevard de l’Indépendance, avec une mise en scène exceptionnelle de Cheick Diallo », a expliqué Mme Fadima Sangaré. Toujours parlant des innovations, la responsable de Dana groupe a révélé la naissance, cette année, de « Koulikoro et Mopti villes lumières ».
Elle a alors profité de cette occasion festive pour rendre un vibrant hommage à notre vaillante armée et renouveler la compassion et les sincères condoléances de son groupe aux familles des victimes civiles et militaires, arrachées à notre affection à cause de la crise que traverse le pays. Comme pour manifester sa solidarité à leur égard, l’entreprise a offert un don symbolique de 5 millions de Fcfa au Service social des armées.
Rappelant que  le projet ville lumière est à 100% financé par des entreprises et sociétés, Mme Fadima Sangaré a exhorté les populations des villes bénéficiaires : Bamako, Koulikoro et Mopti à profiter de « ces illuminations et d’en faire un moment de partage, de communion et de joie ».
A ce propos, le 1er adjoint au maire du district de Bamako, Harimakan Keïta, a invité la population à plus de prudence, avant de saluer le groupe Dana et l’engouement de l’ensemble des entreprises privées ou partenaires pour cette troisième édition des illuminations.

Babba B
COULIBALY

Laisser une réponse