Football : la Liga espagnole reprend par le bouillant derby sévillan

0
312

C’est officiel, après plus de deux mois de suspension en raison de la pandémie du coronavirus qui continue de secouer la planète entière, La Liga (championnat espagnol de football) reprend ses droits ce jeudi avec des rencontres qui se joueront à Huis-clos. Ainsi en a décidé les autorités espagnoles.

Au rendez-vous de cette reprise tant attendue, le derby « Andalou », ou derby Sévillan, mettra au prise, ce soir à 20h GMT, le Fc Séville (3è au classement à l’issue de la 27è journée avec 47 points, juste derrière le leader Fc Barcelone et son dauphin Réal Madrid avec respectivement 58 et 56 points, et le Réal Bétis Séville), 12è avec 33 points.

Même si, ce soir, le stade Sanchez Pizjuan sonnera creux, le match ne sera pas sans enjeux. Le Séville FC, aura à cœur de consolider sa position sur le podium du championnat. Pendant les vert et blanc du Betis, en milieu de tableau se battent pour s’éloigner des eaux troublées de la relégation.

Le public malien connaît bien le Fc Séville, dont l’histoire récente a été marquée par le passage de nos compatriotes Fréderic Oumar Kanouté et Seydou Keita ‘’Seydoublén’’, dans ce club dirigé aujourd’hui par Julen Lopetegui.

Un retour progressif du public ?

En ce qui concerne le retour du public dans les stades espagnols pour le reste du championnat, les responsables espagnols se veulent optimistes.

« À mon avis, il faut garantir l’équité dans la compétition. Il n’est pas possible que l’on joue d’une manière dans un stade, et d’une autre manière dans un autre », a déclaré mardi le ministre espagnol de la Santé Salvador Illa. Il maintient ainsi la position défendue par l’exécutif espagnol, qui a indiqué qu’un éventuel retour limité du public dans les stades ne se ferait pas avant que toutes les régions d’Espagne ne soient au même niveau de déconfinement après la pandémie de Covid-19.

Pour sa part, le président de la Liga, Javier Tebas a présenté son plan de reprise du Championnat. Selon le dirigeant sportif, une partie du pays, dont les Régions de Madrid et de Barcelone, est actuellement en phase 2 du plan de désescalade établi par le gouvernement, avec des mesures plus restrictives, tandis qu’une autre frange se situe en phase 3, plus souple. « Les conditions de jeu doivent être les mêmes dans tous les stades», a insisté le ministre, deux jours à peine avant la reprise du championnat.

Salvador Illa a toutefois ouvert la porte à un retour éventuel du public plus tard cette année, en fonction de l’évolution de la pandémie et de la fin de l’état d’alerte dans le pays, prévu pour le 21 juin. « Ce sera le Conseil supérieur des Sports (CSD), équivalent du ministère des Sports, après avoir discuté avec la Liga, le ministère de la Santé et avec les régions, qui devra prendre une décision à ce sujet, et elle pourrait varier en fonction de l’évolution de l’épidémie », a détaillé le ministre.

À noter que cette polémique a surgi la semaine dernière en Espagne, quand le Celta Vigo et Las Palmas en deuxième division (D 2) ont suggéré l’idée de jouer devant un public réduit dans leurs stades respectifs.

A. TRAORE

Laisser une réponse