Fréderic Kanouté, meilleur buteur des aigles

0
443

Avec 10 réalisations, Frédéric Omar Kanouté est le meilleur buteur malien des éliminatoires de la Coupe du monde. Il devance Soumaïla Coulibaly (7 buts) et Seydou Keïta (4 buts). Né le 2 septembre 1977, en France, l’ancien international a marqué ses 10 buts en deux campagnes : 2006 et 2010. Il a ouvert son compteur-but le 19 juin 2004 contre la Zambie (1-1), lors de la 2è journée des éliminatoires du Mondial 2006. Le match s’est déroulé au stade du 26 Mars et Kanouté a égalisé à la 80è minute, après l’ouverture du score du Zambien Harry Milanzi (25è min). Six ans plus tard, le Franco-Malien inscrira son 10è but lors de l’avant dernière journée des éliminatoires du Mondial 2010, contre le Soudan (1-0, au stade du 26 Mars). Au total, Frédéric Kanouté a marqué 23 buts avec les Aigles, en 39 sélections. Il est le deuxième meilleur buteur de la sélection, derrière Seydou Keïta (24 buts en 102 sélections).
L’ancien attaquant des Aigles a commencé sa carrière internationale avec l’équipe espoir de France en 1999 et une sélection en équipe A en 2001. Possédant la double nationalité franco-malienne, il bénéficie d’un changement de règlement de la FIFA à la veille de la CAN 2004 en Tunisie, qui lui permet de jouer avec la sélection nationale. Face au Kenya, lors du 1er match de poules, alors que le score est de 1-1, Fréderic Kanouté donne la victoire aux Aigles, en marquant deux buts aux 63e et  81e minutes de jeu. Il marque ensuite à nouveau lors d’un match contre le Burkina Faso, soldé par une victoire 3-1. Le Mali arrache le nul face au Sénégal et termine premier de son groupe devant ces derniers et se qualifie pour les quarts de finale.
Opposé à la Guinée à ce stade de la compétition, les Maliens se font mener dès la 15e minute de jeu, mais Kanouté joue les sauveurs en égalisant en fin de première période. À la dernière minute, Mahamadou Diarra  «Djila» qualifie le Mali en marquant le deuxième but des Aigles. Les Aigles sont à nouveau de retour dans le Top 4 du continent africain. En demi-finale, les rêves des nôtres s’envolent face au Maroc qui s’impose sur le score sans appel de 4-0.
Petite consolation pour la sélection nationale, Frédéric Kanouté termine meilleur buteur ex-aequo de la compétition (4 buts) et est sélectionné dans l’équipe type de la CAN. Il participe à la CAN 2008 au Ghana, mais le Mali est éliminé au premier tour. Lors de la CAN 2010, à la suite de l’élimination dès le premier tour, il annone sa retraite internationale, déçu de ne pas avoir gagné la compétition. Après la CAN, Frédéric Kaonuté déclare : « La vie est ainsi. Je regrette de ne pas avoir réussi à aider ma sélection à aller le plus loin possible dans cette CAN, qui marque mon retrait de la sélection.» Pour mémoire, Kanouté, comme l’appelaient familièrement les supporters a remporté le Ballon d’or africain en 2007, devenant, ainsi, le deuxième footballeur malien à soulever ce prestigieux trophée, après Salif Keïta «Domingo» (1970).
.

L.M.DIABY

Laisser une réponse