Gala d’or : LA TEINTURE EN VEDETTE

0
436

Lancement officiel de la saison 2 de l’émission « Gala d’or »


L’hôtel de l’Amitié de Bamako a abrité vendredi dernier, le lancement officiel de la saison 2 de l’émission « Gala d’or ».
La promotrice de l’émission « Gala d’or », Mariama Samaké a rappelé le succès de la première édition sur la télévision nationale en 2017. Nous entamons la deuxième saison de cette émission téléréalité intitulée « Gala d’or» il s’agit d’une émission inédite dans notre pays qui se déroule sous forme de concours et met en compétition les artisans teinturiers, appelés en bambara les « galadona », a expliqué la promotrice de l’émission. Pour elle, l’objectif principal de l’émission est de revaloriser la teinture, un pan de notre riche culture afin que les acteurs du secteur puissent montrer leur créativité et savoir-faire au monde entier, contribuant ainsi à la création d’emplois.
La cérémonie a vu dans un premier temps, le passage des 10 candidats, les questions du jury. Dans un second temps, il y a eu la prestation des artistes comme Nènè Soumano, AK 45 et Abdoulaye Diabaté, entre autres.
La désignation des nominés a été faite par les membres du jury constitué de Toumani Sadio, Ami Traoré et Mamoutou Koné. Trois candidats à savoir Mme Soumaré Tenin Fané de Sébénicoro pour sa création « Den ba don », Yoro Traoré de Mopti pour sa création « Milahidi » et Ibrahim Coulibaly de Bolibana ont été retenus.
Pour Mamadou Minkoro Traoré, président de l’Assemblée permanente des chambres des métiers du Mali (APCMM), l’espoir est permis parce que les jeunes se sont engagés à innover. Il a aussi rappelé que dans un passé récent, l’on pensait que ce métier était menacé. Mais ce soir, ce que j’ai vu, donne espoir a-t-il ajouté. Le responsable de l’APCMM a souligné les avancées enregistrées dans le secteur. « A un moment donné, les artisans n’aimaient pas les critiques » mais ce temps semble révolu, a ajouté M. Traoré.
Pour le président de la chambre des métiers, aujourd’hui, le jury fait les critiques directement et donne les points immédiatement. Ce qui atteste des progrès réels, a conclu Mamadou Minkoro Traoré. Rappelons que Cheick Oumar Traoré a été lauréat de la première édition en 2017 et que Matougouna Sylla a été deuxième. Cette émission continuera tous les vendredis jusqu’au 14 décembre prochain.
L’évènement était placé sous le parrainage de Mme Keïta Mamy Sidibé avec comme président d’honneur le président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (APCAM) Bakary Togola.
Yaya DIAKITÉ

Laisser une réponse