Galerie Tafyna art : Mohamed Dembélé expose ses œuvres

0
459

Le jeune artiste expliquant ses tableaux aux visiteurs

La Galerie Tafyna   art, sise à Korofina, expose les œuvres du plasticien Mohamed Dembélé. Le vernissage de cette exposition intitulée : «Yala Yala», en traduction bambara : vendeurs ambulants ou itinérants, s’est déroulé, le week-end dernier, en présence de l’artiste lui-même, de la promotrice de la Galerie Tafyna art, Mme Sow Tako Thiam, du commissaire de l’exposition, Souleymane Ouloguème, et de plusieurs amateurs d’art plastique.

Dans ses œuvres, le jeune peintre surfe sur les questions socioéconomiques qui restent de brûlante actualité et évoque la traversée clandestine des vendeurs ambulants vers les rivages inconnus. à travers son pinceau, il dépeint, sans fureur ni rage, le côté positif de la vie. Environ une vingtaine d’œuvres sont est exposées. Les prix des tableaux oscillent entre 250.000 et 600.000 Fcfa.

La promotrice de Tafyna art a planté le décor de l’exposition. Pour elle, cette belle présentation des œuvres de Mamadou Dembélé rentre dans le cadre de la promotion des artistes africains et de la diffusion de leurs productions. Mme Sow Tako Thiam a présenté les différentes parties de sa galerie et décliné sa vision pour la promotion des œuvres d’art. Sa vitrine d’exposition de R+1 est composée de plusieurs espaces, notamment une grande salle au rez-de-chaussée réservée uniquement aux produits artisanaux des pays africains.

Les espaces d’exposition, d’accueil et l’administration sont situés à l’étage. «Notre ambition est de faire la promotion des œuvres artistiques et artisanales. C’est l’objectif principal de la galerie qui dispose déjà d’une collection d’œuvres venant de différents pays d’Afrique. Cela représente une diversité», a expliqué la promotrice de Tafyna art. «L’exposition ‘’Yala Yala’’ est la toute première grande exposition après l’ouverture de la galerie en 2018 sur la monographie d’un artiste», a-t-elle précisé. Pour le commissaire de l’exposition, le choix du jeune artiste s’explique par son engagement et son sérieux dans la créativité artistique. Selon lui, «Yala Yala» est un travail bien inspiré et original qui traduit la réalité du moment.

La thématique proposée par l’artiste reflète un fait réel qui restitue le vécu de nos concitoyens. Certains d’entre eux passent la journée à se promener avec des marchandises à la recherche de la clientèle, a souligné Souleymane Ouloguème.
Au-delà du caractère informatif de l’exposition, l’artiste se distingue par son génie créateur mais aussi avec son style très particulier. Pour le créateur, cette exposition est le fruit d’une longue période de travail et d’inspiration. C’est un travail original qui met en valeur les vendeurs ambulants. Ils vivent beaucoup de difficultés et des frustrations.

Ils méritent une attention particulière, d’où ce travail, consacré à leur périple journalier. Les itinérants sont souvent victimes de manques de respect dans les familles où, ils se présentent pour écouler les marchandises.«C’est un travail bien soigné », a commenté Patrick Giraudo, directeur de l’Institut français du Mali qui sait de quoi il parle.

L’endroit est très beau avec une belle présentation des œuvres, a-t-il indiqué, avant de rendre hommage à cette monographie de l’artiste ainsi qu’à la Galerie Tafyna art qui développe de plus en plus une expertise avérée dans l’accrochage des oeuvres d’art. Pour le commissaire Florel Duran, Mohamed Dembélé fait partie de cette génération d’artistes pour qui, l’art est porteur de message avec une distanciation aussi élégante que percutante.

Le jeune artiste Mohamed Dembélé est diplômé du Conservatoire des arts et métiers multimédia Balla Fasséké Kouyaté (Camm-Bfk). Son exposition reste ouverte jusqu’à la fin de l’année 2020.

Amadou SOW

Laisser une réponse