Gao : LE GOUVERNEUR FAIT LE CONSTAT DU PROCESSU DU DDR

0
614

Le gouverneur de la Région de Gao, le général de brigade Sidiki Samaké, s’est rendu, jeudi dernier, sur le site du processus de démobilisation, désarmement et réinsertion (DDR), accéléré des bataillons du Mécanisme d’opération et de coordination (MOC). Il était accompagné des responsables de différents services des forces de l’ordre et de sécurité de la Région. Le coordinateur général de la Commission nationale du processus de démobilisation, désarmement et réinsertion (CNDDR), Moussa Doudou Haïdara a guidé le chef de l’exécutif régional sur les 12 guichets d’enrôlement des ex-combattants. Le gouverneur était venu s’informer de l’évolution du processus de DDR, accéléré des bataillons du MOC. «Le processus progresse normalement et à la date du 21 novembre dernier, nous avons atteint 85% de notre objectif et il ne restera plus que les remplaçants proposés par le MOC et certifiés par le CTS que nous allons enrôler. C’est le lieu de remercier les partenaires de la MINUSMA, les autorités régionales, la société civile et l’ensemble des acteurs qui ont participé à la réussite du processus », a indiqué le gouverneur. Par ailleurs, il s’est dit très satisfait de la bonne tenue du processus dans la Région de Gao. Le chef de l’exécutif régional a noté que l’ensemble des préoccupations ont été prises en compte. Il a souhaité la poursuite du processus accéléré au niveau des autres groupes armés, car c’est avec ce processus de désarment que les populations vagueront à leurs préoccupations en toute sécurité. Sur 575 bataillons du MOC, 500 ont été désarmés. Ce qui représente un immense espoir de paix.
Abdourhamane TOURÉ AMAP-Gao

Laisser une réponse