Gao : Le plan de riposte à la pandémie du COVID-19

0
157

à l’instar des autres structures sanitaires du pays, l’hôpital Hangadoumbo Moulaye Touré de Gao a élaboré un plan d’actions de prévention et de riposte à la pandémie du coronavirus. Ce qui a permis de mettre en place un Comité de veille qui procédera à l’évaluation des besoins (formation du personnel, équipements indispensables, stock de médicaments et consommables), la mise en place des mesures de prévention, la détermination du circuit des cas suspects et l’aménagement du site d’isolement au sein même de l’hôpital qui contient deux lits, deux toilettes et une salle d’accueil.
Actuellement, à l’entrée de l’hôpital Hangadoumbo Moulaye Touré se trouvent des agents de santé qui tiennent à mains des thermomètres à infrarouge pour contrôler la température des usagers. Il y a aussi les dispositifs de lavage des mains au savon liquide, de solution hydro-alcoolique et des affiches de sensibilisation.
Le directeur général de l’hôpital révèle que la structure sanitaire de Gao reçoit des malades en provenance des Régions de Tombouctou, Taoudénit, Kidal, Ménaka, Gao et même ceux des pays limitrophes du Mali (Niger, Burkina Faso, Mauritanie). Dr Youssouf Touré a tenu à préciser que la Région de Gao n’a pas enregistré des cas de Covid-19 même si elle fait frontière avec le Niger et le Burkina Faso où des cas ont été détectés.
Pour sa part, le directeur régional de la santé et de l’hygiène publique de Gao dira que pour prévenir la pandémie, dix cordons sanitaires ont été installés dans la Commune urbaine de Gao. Ici, l’inquiétude est qu’il y a une rupture totale des solutions hydro-alcoolique, et des cache-nez dans toutes les pharmacies de la place.
Un employé de la pharmacie Pasteur de Gao précise que ce sont les ONG, les services étatiques et les établissements financiers privés qui ont acheté tous les stocks disponibles. Le grand problème est que les commerçants locaux n’ont plus la possibilité de se faire ravitailler au Niger voisin qui a fermé ses frontières.
Abdourhamane TOURÉ
Amap-Gao

Laisser une réponse