Gao : UNE SÉCURISATION DES ÉLECTIONS BIEN ASSURÉE

0
791

Des véhicules militaires barrant la rue qui donne accès à la Préfecture
où se trouve la commission de centralisation des résultats du scrutin


Un dispositif de la section «Kodo» de la zone de défense N°1 de Gao dirigé par l’adjudant Alassane Maïga et appuyé par les forces onusiennes quadrille la préfecture de Gao où travaille la Commission locale de centralisation des résultats du second tour de la présidentielle.
La préfecture de Gao se trouve en face de la Place de l’indépendance, sur la voie principale qui mène à l’aéroport. Comme au lendemain du premier tour de la présidentielle, cet endroit est aujourd’hui inaccessible aux véhicules et engins à deux roues. De jour comme de nuit, des hommes lourdement armés veillent au grain et cela jusqu’à ce que la Commission termine son travail.
Les agents électoraux et autres usagers de la préfecture sont minutieusement fouillés avant d’accéder à la cour du service. Des hélicoptères survolent régulièrement la ville et des zones suspectes sont constamment surveillées par les forces de la MINUSMA. «La section de lutte Kodo de l’armée est composée de toutes les unités du régiment de Gao. Nous évoluons en autonomie et nous avons assuré la sécurisation des deux tours de l’élection présidentielle sans problème. Nous avons aussi sécurisé l’ensemble de la ville avec les moyens roulants et communicatifs», a souligné l’adjudant Alassane Maïga.
Abdourhamane TOURÉ
AMAP-Gao

Laisser une réponse