Garnison de Kati : REMISE DE CADEAUX À DES ENFANTS ORPHÉLINS DES FAMILLES DE MILITAIRES TOMBES POUR LE MALI

0
813

L’enceinte de la brigade de la région militaire N°3 du Camp Soundiata de Kati a servi de cadre, vendredi dernier, à une cérémonie de remise de cadeaux aux enfants de militaires tombés sur le champ d’honneur. Organisé par l’Etat-major de l’armée de terre, l’événement était placé sous la présidence de son chef d’Etat-major, le général Abdrahamane Baby. Il avait à ses cotés le colonel Daoud Aly Mohammedine, commandant de la région militaire N°3 ainsi que plusieurs commandants de régiments et d’unités. L’on notait aussi la présence de Mme Ouattara Nana Kadidia Traoré, présidente de l’Association des femmes du camp de Kati.
Dans son discours de bienvenue, le commandant de la région militaire N°3 a précisé que cette cérémonie consacrait la remise de cadeaux essentiellement composés de jouets et de vivres aux orphelins de militaires décédés sur différents théâtres d’opération et dans différentes autres circonstances. Cette donation du chef d’Etat-major de l’armée de terre, est un «acte de grande solidarité et un geste hautement humain à l’endroit de ces enfants qui n’ont plus de leur père si bas, mais ont encore des pères que nous sommes et que nous resterons », a déclaré le colonel Daoud Aly Mohammedine.
A travers ce geste particulièrement significatif, a-t-il poursuivi, le chef d’Etat-major de l’armée de terre a, une fois de plus, magnifié la reconnaissance de la Nation toute entière envers «nos valeureux compagnons d’armes qui sont tombés sur le champ de l’honneur et pour la patrie». « Cet acte, mon général, permettra non seulement à ces enfants de s’épanouir pendant cette période de vacances, mais aussi de raffermir davantage les liens qui existent entre nous et les familles de nos camarades qui ne sont plus des nôtres. Qu’elles sachent que le sacrifice ultime de leurs proches ne sera jamais oublié», a assuré l’officier supérieur.
Dans son intervention, le général Abdrahamane Baby a, de prime à bord, réitéré ses vœux de bonne fête de Tabaski, avant d’indiquer que «nous avons jugé qu’il était fondamentalement nécessaire d’organiser de tels événements dans le cadre des activités du programme du bureau action sociale au niveau de l’armée de terre, des initiatives que nous partageons avec notre grand service central, à savoir le service social des Armées pour que nous voyions toujours ensemble comment mieux accompagner nos familles».
Selon lui, l’objectif principal est de veiller au renforcement de la confiance au sein de la hiérarchie. «Il est donc impératif que nous prenions le temps de veiller sur nos familles, celles des camarades qui sont tombés sur le champ d’honneur, car l’Armée est une grande famille», a-t-il dit, tout en résumant l’Armée en cette triptyque : «Patrie-Mission-Famille ou encore dire Patrie-Dieu-Famille». Dans tous les cas, a expliqué le général Baby, la famille est une notion centrale par rapport à la mission dans l’Armée.
Pour terminer, le chef d’Etat-major de l’armée de terre s’est dit heureux d’avoir eu la chance d’organiser cette modeste cérémonie que la hiérarchie militaire entend inscrire dans la durée pour mieux accompagner les familles, spécifiquement les enfants qui «seront la relève du Mali de demain».
Après son intervention, Abdrahamane Baby a procédé à la remise de cadeaux aux dix premiers enfants. Ensuite, les autres enfants ont reçu leurs cadeaux des mains du colonel Mohammedine, accompagné de plusieurs commandants de régiments et d’unités de la région militaire N°3.
La présidente de l’Association des femmes du camp de Kati, Mme Ouattara Nana Kadidia Traoré, a remercié la hiérarchie militaire en général pour les nombreux gestes de solidarité à l’endroit des orphelins et veuves des militaires décédés de cette ville, et tout particulièrement le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, qui ne les a jamais oubliés durant les cinq années de son mandat. Un cocktail offert aux invités a mis fin à la cérémonie.
Aboubacar TRAORÉ

Laisser une réponse