Gestion budgétaire en mode programme : renforcement de capacités des responsables de programmes

0
220

Le ministre chargé des Réformes institutionnelles et des Relations avec la Société civile, Amadou Thiam a présidé, lundi au Commissariat au développement institutionnel (CDI), la cérémonie de lancement des ateliers de formation sur l’accréditation des gestionnaires de programme. C’était en présence du Commissaire au développement institutionnel, Assana Diawara et du coordinateur de la Cellule d’appui à la réforme des finances publiques au Mali (Carfip), Abdoulaye Traoré.
Organisée par le CDI, cette rencontre a bénéficié de l’appui de la Carfip, de l’Ecole nationale d’administration (ENA) et de la direction générale du budget. Elle s’inscrit dans le cadre d’une série de formations continues des responsables de programme en vue de renforcer davantage leur compétence dans le domaine de la gestion budgétaire en mode programme.
Dans son intervention, le Commissaire au développement institutionnel a fait savoir que le processus de mise en place du budget-programme dans notre pays se poursuit normalement, ajoutant qu’il nécessite des mesures d’accompagnement comme les sessions de formation sur les thématiques bien conçues. Selon Assana Diawara, les séries d’ateliers qui seront organisées à partir de ce jour ont pour fil conducteur la Gestion axée sur les résultats. Il a ensuite rappelé que le budget-programme et la Gestion axée sur les résultats sont les deux faces de la même pièce, qui est la gouvernance. Il ajoutera ensuite que la maîtrise de ces outils est aussi un gage de gouvernance, objectif ultime des réformes et des politiques publiques.
Le ministre chargé des Réformes institutionnelles et des Relations avec la Société civile a rappelé que dans le souci de consolider la confiance entre l’administration et les usagers, plusieurs politiques et stratégies ont été mises en place dans le processus de réforme de l’administration publique. A cet effet, a indiqué Amadou Thiam, le gouvernement a procédé en 2015 à l’institutionnalisation de la Gestion axé sur les résultats dans l’administration publique en adoptant une politique nationale en la matière.
Selon lui, cette politique s’inscrit dans la dynamique de la transposition des directives portant sur le cadre harmonisé des finances publiques au sein de l’Uemoa, et particulièrement le passage à la budgétisation par programmes. Le ministre Thiam a ensuite expliqué que pour se conformer à ce nouveau cadre harmonisé de la gestion des finances publiques au sein des pays de l’Uemao, le Mali a adopté la loi n° 2013-028 du 11 juillet 2013, modifiée, relative aux lois de finances par laquelle, il a institué la budgétisation par programmes.
“Ainsi, le passage à une gestion budgétaire en mode programme consacre l’avènement d’un nouvel acteur dans le processus de la gestion publique : le responsable de programme”, a-t-il relevé. S’adressant aux participants, Amadou Thiam dira qu’il leur est attendu d’être des responsables capables de concevoir et de mettre en œuvre des politiques publiques selon les principes de la Gestion axée sur les résultats.
De son côté, le coordinateur de la Carfip a déclaré que la gestion optimale des programmes budgétaires gage de la performance des politiques publiques, en plus d’être une réponse appropriée à la pratique de la Gestion axée sur les résultats dans les administrations publiques, constitue un outil précieux dans l’atteinte des objectifs du Plan de réforme de la gestion des finances publiques au Mali (Prem) et de la budgétisation par programmes dont la mise en œuvre a démarré le 1er janvier 2018.
Abdoulaye Traoré a estimé qu’aujourd’hui, il ne fait aucun doute que l’institutionnalisation de la Gestion axée sur les résultats comme système de gestion dans l’administration, facilitera la gestion optimale des programmes budgétaires au sein des institutions et des départements ministériels. Toute chose qui permettra, selon lui, aux responsables de programme d’exercer pleinement leurs prérogatives conformément aux dispositions de la Loi des finances.

Bembablin DOUMBIA

Laisser une réponse